• 1 Rois 13-14

    Chapitre 13

    1 Et voici, un homme de Dieu vint de Juda, par la parole de l’Éternel, à Béthel, et Jéroboam se tenait près de l’autel pour faire fumer l’encens.
    2 Et il cria contre l’autel, par la parole de l’Éternel, et dit : Autel, autel ! ainsi dit l’Éternel : Voici, un fils naîtra à la maison de David ; son nom sera Josias, et il offrira* sur toi les sacrificateurs des hauts lieux qui font fumer de l’encens sur toi, et on brûlera sur toi des ossements d’hommes.
    3 Et il donna en ce même jour un signe*, disant : C’est ici le signe* que l’Éternel a parlé : Voici, l’autel se fendra, et la cendre qui est dessus sera répandue.
    4 Et il arriva, comme le roi entendait la parole de l’homme de Dieu qu’il cria contre l’autel de Béthel, que Jéroboam étendit sa main de dessus l’autel, disant : Saisissez-le ! Et sa main, qu’il avait étendue contre lui, sécha, et il ne put la ramener à lui.
    5 Et l’autel se fendit et la cendre fut répandue de dessus l’autel, selon le signe* que l’homme de Dieu avait donné par la parole de l’Éternel.
    6 Et le roi répondit et dit à l’homme de Dieu : Implore, je te prie, l’Éternel, ton Dieu, et prie pour moi, afin que ma main me soit rendue. Et l’homme de Dieu implora l’Éternel, et la main du roi lui fut rendue et fut comme auparavant.
    7 Et le roi dit à l’homme de Dieu : Viens avec moi à la maison, et rafraîchis-toi, et je te donnerai un présent.
    8 Et l’homme de Dieu dit au roi : Quand tu me donnerais la moitié de ta maison, je n’irais pas avec toi ; et je ne mangerai pas de pain et je ne boirai pas d’eau dans ce lieu.
    9 Car il m’est ainsi commandé par la parole de l’Éternel, disant : Tu ne mangeras pas de pain, et tu ne boiras pas d’eau, et tu ne t’en retourneras point par le chemin par lequel tu es allé.
    10 Et il s’en alla par un autre chemin ; il ne s’en retourna point par le chemin par lequel il était venu à Béthel.
    11 Et un certain vieux prophète habitait Béthel ; et ses fils vinrent et lui racontèrent toute l’œuvre que l’homme de Dieu avait faite ce jour-là à Béthel ; les paroles qu’il avait dites au roi, ils les rapportèrent aussi à leur père.
    12 Et leur père leur dit : Par quel chemin s’en est-il allé ? Et ses fils avaient vu le chemin par lequel s’en était allé l’homme de Dieu qui venait de Juda.
    13 Et il dit à ses fils : Sellez-moi l’âne ; et ils lui sellèrent l’âne, et il monta dessus.
    14 Et il s’en alla après l’homme de Dieu, et le trouva assis sous un térébinthe ; et il lui dit : Es-tu l’homme de Dieu qui est venu de Juda ? Et il dit : C’est moi.
    15 Et il lui dit : Viens avec moi à la maison, et mange du pain.
    16 Et il dit : Je ne puis retourner avec toi ni entrer avec toi, et je ne mangerai pas de pain et je ne boirai pas d’eau avec toi dans ce lieu.
    17 Car il m’a été dit par la parole de l’Éternel : Tu n’y mangeras pas de pain, et tu n’y boiras pas d’eau ; tu ne retourneras pas, en t’en allant, par le chemin par lequel tu es venu.
    18 Et il lui dit : Moi aussi je suis prophète comme toi, et un ange m’a parlé par la parole de l’Éternel, disant : Fais-le revenir avec toi à ta maison, et qu’il mange du pain et boive de l’eau. Il lui mentait.
    19 Et il retourna avec lui, et mangea du pain dans sa maison, et but de l’eau.
    20 Et il arriva, comme ils étaient assis à table, que la parole de l’Éternel vint au prophète qui l’avait ramené ;
    21 et il cria à l’homme de Dieu qui était venu de Juda, disant : Ainsi dit l’Éternel : Parce que tu as été rebelle à la parole* de l’Éternel, et que tu n’as pas gardé le commandement que l’Éternel, ton Dieu, t’avait commandé,
    22 et que tu es retourné, et que tu as mangé du pain et que tu as bu de l’eau dans le lieu dont il t’avait dit : Tu n’y mangeras pas de pain et tu n’y boiras pas d’eau, ton cadavre n’entrera pas dans le sépulcre de tes pères.
    23 Et après qu’il eut mangé du pain et après qu’il eut bu, il arriva qu’il sella l’âne pour lui, pour le prophète qu’il avait ramené.
    24 Et il s’en alla ; et un lion le trouva sur le chemin, et le tua. Et son cadavre était jeté sur le chemin, et l’âne se tenait à côté de lui, le lion aussi se tenait à côté du cadavre.
    25 Et voici, des hommes passaient, et ils virent le cadavre jeté sur le chemin, et le lion se tenant à côté du cadavre ; et ils vinrent et le dirent dans la ville dans laquelle habitait le vieux prophète.
    26 Et le prophète qui l’avait ramené du chemin l’apprit, et il dit : C’est l’homme de Dieu qui a été rebelle à la parole* de l’Éternel, et l’Éternel l’a livré au lion qui l’a déchiré et l’a tué, selon la parole de l’Éternel qu’il lui avait dite.
    27 Et il parla à ses fils, disant : Sellez-moi l’âne ; et ils le sellèrent.
    28 Et il s’en alla, et trouva le cadavre jeté sur le chemin, et l’âne et le lion se tenant à côté du cadavre ; le lion n’avait pas mangé le cadavre ni déchiré l’âne.
    29 Et le prophète releva le cadavre de l’homme de Dieu, et le mit sur l’âne, et le ramena ; et le vieux prophète entra dans la ville pour mener deuil, et pour l’enterrer.
    30 Et il déposa son cadavre dans son propre sépulcre — et on mena deuil sur lui, — [disant] : Hélas, mon frère !
    31 Et, après l’avoir enterré, il parla à ses fils, disant : Quand je mourrai, vous m’enterrerez dans le sépulcre où l’homme de Dieu est enterré ; placez mes os à côté de ses os.
    32 Car la parole qu’il a criée, par la parole de l’Éternel, contre l’autel qui est à Béthel et contre toutes les maisons des hauts lieux qui sont dans les villes de Samarie, arrivera certainement.
    33 Après cela, Jéroboam ne revint pas de sa mauvaise voie ; et il établit encore, d’entre toutes les classes* du peuple, des sacrificateurs des hauts lieux. Quiconque le désirait, il le consacrait**, et il devenait sacrificateur des hauts lieux.
    34 Et par cela il y eut du péché sur la maison de Jéroboam, pour l’exterminer et pour la détruire de dessus la face de la terre.

    Notes:
    — v. 2 : litt. : sacrifiera. — v. 3, 5 : ailleurs : miracle. — v. 21 : litt. : bouche. — v. 26 : hébreu : bouche.
    — v. 33* : litt. : des bouts. — v. 33** : voir note à Exode 28:41.

    ***

    Chapitre 14

    1 Dans ce temps-là, Abija, fils de Jéroboam, fut malade.
    2 Et Jéroboam dit à sa femme : Lève-toi, je te prie, et déguise-toi, et qu’on ne sache pas que tu es la femme de Jéroboam, et va-t’en à Silo ; voici, là est Akhija, le prophète, qui a dit de moi que je serais roi sur ce peuple.
    3 Et tu prendras avec toi dix pains, et des gâteaux, et une cruche de miel, et tu iras vers lui ; il te dira ce qui arrivera à l’enfant.
    4 Et la femme de Jéroboam fit ainsi, et elle se leva et s’en alla à Silo, et vint à la maison d’Akhija. Et Akhija ne pouvait voir, car ses yeux étaient fixes à cause de son âge.
    5 Et l’Éternel dit à Akhija : Voici, la femme de Jéroboam vient te demander quelque chose au sujet de son fils, car il est malade ; tu lui diras ainsi et ainsi ; et il arrivera, quand elle viendra, qu’elle feindra d’être une autre.
    6 Et il arriva, quand Akhija entendit le bruit de ses pieds, que, comme elle entrait par la porte, il dit : Entre, femme de Jéroboam, pourquoi feins-tu d’être une autre ? Or je suis envoyé vers toi [pour t’annoncer] des choses dures.
    7 Va, dis à Jéroboam : Ainsi dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Parce que je t’ai élevé du milieu du peuple, et que je t’ai établi prince sur mon peuple Israël,
    8 et que j’ai arraché le royaume de la maison de David, et que je te l’ai donné, et que tu n’as pas été comme mon serviteur David, qui gardait mes commandements et marchait après moi de tout son cœur pour ne faire que ce qui est droit à mes yeux,
    9 mais que tu as fait ce qui est mauvais, plus que tous ceux qui ont été avant toi, et que tu es allé et t’es fait d’autres dieux et des images de fonte pour me provoquer à colère, et que tu m’as jeté derrière ton dos,…
    10 à cause de cela, voici, je vais faire venir du mal sur la maison de Jéroboam, et je retrancherai de Jéroboam tous les mâles, l’homme lié et l’homme libre en Israël, et j’ôterai la maison de Jéroboam comme on ôte le fumier, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien.
    11 Celui de [la maison de] Jéroboam qui mourra dans la ville, les chiens le mangeront, et celui qui mourra dans les champs, les oiseaux des cieux le mangeront, car l’Éternel a parlé.
    12 Et toi, lève-toi, va-t’en dans ta maison : quand tes pieds entreront dans la ville, l’enfant mourra.
    13 Et tout Israël mènera deuil sur lui et l’enterrera ; car celui-ci seul, de [la maison de] Jéroboam, entrera dans le sépulcre, parce qu’en lui [seul], dans la maison de Jéroboam, a été trouvé quelque chose d’agréable à l’Éternel, le Dieu d’Israël.
    14 Et l’Éternel suscitera pour lui-même un roi sur Israël, qui retranchera la maison de Jéroboam ce jour-là : mais quoi ? … déjà maintenant !
    15 Et l’Éternel frappera Israël comme quand le roseau est agité dans les eaux ; et il arrachera Israël de dessus cette bonne terre qu’il donna à leurs pères, et il les dispersera au delà du fleuve, parce qu’ils se sont fait des ashères, provoquant l’Éternel à la colère.
    16 Et il livrera Israël à cause des péchés de Jéroboam, qu’il a commis et par lesquels il a fait pécher Israël.
    17 Et la femme de Jéroboam se leva et s’en alla, et vint à Thirtsa : comme elle arrivait sur le seuil de la maison, l’enfant mourut.
    18 Et on l’enterra, et tout Israël mena deuil sur lui, selon la parole de l’Éternel, qu’il avait dite par son serviteur Akhija, le prophète.
    19 Et le reste des actes de Jéroboam, comment il fit la guerre, et comment il régna, voici, cela est écrit dans le livre des chroniques des rois d’Israël.
    20 Et les jours que Jéroboam régna furent vingt-deux ans. Et il s’endormit avec ses pères, et Nadab, son fils, régna à sa place.*
    *
    21 Et Roboam, fils de Salomon, régna sur Juda. Roboam était âgé de quarante et un ans lorsqu’il commença de régner ; et il régna dix-sept ans à Jérusalem, la ville que l’Éternel avait choisie d’entre toutes les tribus d’Israël pour y mettre son nom ; et le nom de sa mère était Naama, une Ammonite.
    22 Et Juda fit ce qui est mauvais aux yeux de l’Éternel ; et ils le provoquèrent à la jalousie plus que tout ce que leurs pères avaient fait par leurs péchés qu’ils commirent.
    23 Et ils bâtirent, eux aussi, pour eux-mêmes, des hauts lieux, et des statues, et des ashères, sur toute haute colline et sous tout arbre vert ;
    24 il y avait aussi dans le pays des hommes voués à la prostitution. Ils firent selon toutes les abominations des nations que l’Éternel avait dépossédées devant les fils d’Israël.
    25 Et il arriva, en la cinquième année du roi Roboam, que Shishak, roi d’Égypte, monta contre Jérusalem.
    26 Et il prit les trésors de la maison de l’Éternel et les trésors de la maison du roi : il prit tout. Et il prit tous les boucliers d’or que Salomon avait faits.
    27 Et le roi Roboam fit à leur place des boucliers d’airain, et les confia aux mains des chefs des coureurs qui gardaient l’entrée de la maison du roi.
    28 Et toutes les fois que le roi entrait dans la maison de l’Éternel, il arrivait que les coureurs les portaient, puis ils les rapportaient dans la chambre des coureurs.
    29 Et le reste des actes de Roboam, et tout ce qu’il fit, cela n’est-il pas écrit dans le livre des chroniques des rois de Juda ?
    30 Et il y eut guerre entre Roboam et Jéroboam, tous [leurs] jours.
    31 Et Roboam s’endormit avec ses pères, et il fut enterré avec ses pères dans la ville de David ; et le nom de sa mère était Naama, une Ammonite. Et Abijam, son fils, régna à sa place. *

    Notes:
    — v. 20 : date : A.C. 954. — v. 31 : date : A.C. 958.

    ***

    La Bonne Semence : Priez l'un pour l'autre

    « 1 Rois 11-121 Rois 15-16 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :