• 1 Samuel 1-3

    Chapitre 1

    1 Et il y avait un homme de Ramathaïm-Tsophim, de la montagne d’Éphraïm, et son nom
    était Elkana, fils de Jerokham, fils d’Élihu, fils de Thohu, fils de Tsuph, Éphratien* ;
    2 et il avait deux femmes : le nom de l’une était Anne*, et le nom de la seconde, Peninna.
    Et Peninna avait des enfants, mais Anne n’avait pas d’enfants.
    3 Et cet homme montait chaque année de sa ville pour adorer l’Éternel des armées et lui
    sacrifier à Silo ; et là étaient les deux fils d’Éli, Hophni et Phinées, sacrificateurs de
    l’Éternel.
    4 Et il arriva que, le jour où Elkana sacrifia, il donna des portions à Peninna, sa femme, et
    à chacun de ses fils et de ses filles ;
    5 mais à Anne il donna une portion double, car il aimait Anne ; mais l’Éternel avait fermé
    sa matrice.
    6 Et son ennemie la chagrinait aigrement, afin de la pousser à l’irritation, parce que
    l’Éternel avait fermé sa matrice.
    7 Et [Elkana] faisait ainsi d’année en année. Chaque fois qu’elle montait à la maison de
    l’Éternel, [Peninna] la chagrinait ainsi ; et elle pleurait, et ne mangeait pas.
    8 Et Elkana, son mari, lui dit : Anne, pourquoi pleures-tu ? et pourquoi ne manges-tu pas ?
    et pourquoi ton coeur est-il chagrin ? Est-ce que je ne vaux pas mieux pour toi que dix
    fils ?
    9 Et Anne se leva, après qu’on eut mangé à Silo, et après qu’on eut bu ; (et Éli, le
    sacrificateur, était assis sur un siège près de l’un des poteaux du temple de l’Éternel) ;
    10 et elle avait l’amertume dans l’âme, et elle pria l’Éternel et pleura abondamment.
    11 Et elle fit un voeu, et dit : Éternel des armées ! Si tu veux regarder à l’affliction de ta
    servante, et si tu te souviens de moi et n’oublies pas ta servante, et que tu donnes à ta
    servante un enfant mâle, je le donnerai à l’Éternel [pour] tous les jours de sa vie ; et le
    rasoir ne passera pas sur sa tête.
    12 Et il arriva que, comme elle priait longuement devant l’Éternel, Éli observa sa bouche.
    13 Et Anne parlait dans son coeur ; ses lèvres seulement remuaient, mais on n’entendait
    pas sa voix ; et Éli pensa qu’elle était ivre.
    14 Et Éli lui dit : Jusques à quand seras-tu ivre ? Ôte ton vin d’avec toi.
    15 Et Anne répondit et dit : Non, mon Seigneur ; je suis une femme qui a l’esprit accablé ;
    je n’ai bu ni vin ni boisson forte, mais je répandais mon âme devant l’Éternel.
    16 Ne mets pas ta servante au rang d’une fille de Bélial* ; car c’est dans la grandeur de
    ma plainte et de mon chagrin que j’ai parlé jusqu’à présent.
    17 Et Éli répondit et dit : Va en paix ; et que le Dieu d’Israël t’accorde la demande que tu
    lui as faite !
    18 Et elle dit : Que ta servante trouve grâce à tes yeux ! Et la femme s’en alla son
    chemin ; et elle mangea, et elle n’eut plus le même visage.
    19 Et ils se levèrent de bonne heure le matin, et se prosternèrent devant l’Éternel ; et ils
    s’en retournèrent et vinrent dans leur maison, à Rama. Et Elkana connut Anne, sa femme ;
    et l’Éternel se souvint d’elle.
    20 Et il arriva que, quand les jours furent révolus, Anne, ayant conçu, enfanta un fils ; et
    elle appela son nom Samuel* : car je l’ai demandé à l’Éternel.
    21 Et Elkana, son mari, monta avec toute sa maison pour sacrifier à l’Éternel le sacrifice
    annuel et son voeu.
    22 Mais Anne ne monta pas, car elle dit à son mari : [J’attendrai] jusqu’à ce que l’enfant
    soit sevré ; alors je le mènerai, afin qu’il paraisse devant l’Éternel et qu’il habite là pour
    toujours.
    23 Et Elkana, son mari, lui dit : Fais ce qui est bon à tes yeux, demeure jusqu’à ce que tu
    l’aies sevré ; seulement, que l’Éternel accomplisse sa parole ! Et la femme demeura, et
    elle allaita son fils jusqu’à ce qu’elle l’eût sevré. *
    24 Et sitôt qu’elle l’eut sevré, elle l’emmena avec elle, avec trois jeunes taureaux, et un
    épha de farine et une outre de vin ; et elle le mena à la maison de l’Éternel à Silo ; et
    l’enfant* était très-jeune.
    25 Et ils égorgèrent le taureau, et ils amenèrent le jeune garçon à Éli.
    26 Et elle dit : Ah, mon seigneur ! ton âme est vivante, mon seigneur, je suis la femme qui
    se tenait ici près de toi pour prier l’Éternel.
    27 J’ai prié pour cet enfant, et l’Éternel m’a accordé la demande que je lui ai faite.
    28 Et aussi, moi je l’ai prêté à l’Éternel ; [pour] tous les jours de sa vie*, il est prêté à
    l’Éternel. Et il se prosterna là devant l’Éternel.

    Notes :
    — v. 1 : ou : Éphraïmite, les lévites étant comptés comme appartenant à la tribu au milieu
    de laquelle ils habitaient ; comparer Juges 17:7. — v. 2 : hébreu : Khanna, grâce.
    — v. 16 : ou : d’iniquité. — v. 20 : demandé à Dieu, ou : Dieu a exaucé.
    — v. 23 : date : A.C. 1150, environ. — v. 24 : plus loin : jeune garçon. — v. 28 : litt.: qu’il sera.

    ***

    Chapitre 2

    1 Et Anne pria, et dit :
    Mon coeur s’égaie en l’Éternel ; ma corne est élevée en* l’Éternel ; ma bouche s’ouvre sur
    mes ennemis, car je me réjouis en ton salut.
    2 Nul n’est saint comme l’Éternel, car il n’y en a point d’autre que toi ; et il n’y a pas de
    rocher comme notre Dieu.
    3 Ne multipliez pas vos paroles hautaines ; que l’insolence ne sorte pas de votre bouche ;
    car l’Éternel est un *Dieu de connaissance, et par lui les actions sont pesées.
    4 L’arc des puissants est brisé, et ceux qui chancelaient se ceignent de force.
    5 Ceux qui étaient rassasiés se sont loués pour du pain ; et ceux qui étaient affamés ont
    cessé de l’être ; même la stérile en enfante sept, et celle qui avait beaucoup de fils est
    devenue languissante.
    6 L’Éternel fait mourir et fait vivre ; il fait descendre au shéol* et [en] fait monter.
    7 L’Éternel appauvrit et enrichit ; il abaisse, et il élève aussi.
    8 De la poussière il fait lever le misérable, de dessus le fumier il élève le pauvre, pour les
    faire asseoir avec les nobles : et il leur donne en héritage un trône de gloire ; car les piliers
    de la terre sont à l’Éternel, et sur eux il a posé le monde.
    9 Il garde les pieds de ses saints*, et les méchants se taisent dans les ténèbres ; car
    l’homme ne prévaut pas** par sa force.
    10 Ceux qui contestent contre l’Éternel seront brisés ; il tonnera sur eux dans les cieux.
    L’Éternel jugera les bouts de la terre, et il donnera la force à son roi, et élèvera la corne de
    son oint.
    11 Et Elkana s’en alla à Rama, dans sa maison ; et le jeune garçon servait l’Éternel en la
    présence d’Éli, le sacrificateur.
    *
    12 Et les fils d’Éli étaient des fils de Bélial, ils ne connaissaient pas l’Éternel.
    13 Et la coutume des sacrificateurs à l’égard du peuple [était celle-ci] : quand quelqu’un
    sacrifiait un sacrifice, le serviteur* du sacrificateur venait, lorsqu’on faisait bouillir la chair,
    ayant en sa main une fourchette à trois dents,
    14 et il piquait dans la chaudière, ou dans le chaudron, ou dans la marmite, ou dans le
    pot : le sacrificateur en prenait tout ce que la fourchette amenait en haut. Ils faisaient ainsi
    à tous ceux d’Israël qui venaient là, à Silo.
    15 Même, avant qu’on eût fait fumer la graisse, le serviteur* du sacrificateur venait, et
    disait à l’homme qui sacrifiait : Donne de la chair à rôtir pour le sacrificateur ; et il ne
    prendra pas de toi de la chair bouillie, mais [de la chair] crue.
    16 Si l’homme lui disait : On va d’abord faire fumer la graisse, puis tu prendras selon le
    désir de ton âme, alors il [lui] disait : Non, car tu en donneras maintenant ; sinon, j’en
    prendrai de force.
    17 Et le péché de ces jeunes hommes fut très-grand devant l’Éternel ; car les hommes
    méprisaient l’offrande* de l’Éternel.
    18 Et Samuel servait devant l’Éternel, jeune garçon, ceint d’un éphod de lin.
    19 Et sa mère lui faisait une petite robe et la lui apportait d’année en année quand elle
    montait avec son mari pour sacrifier le sacrifice annuel.
    20 Et Éli bénit Elkana et sa femme, et dit : Que l’Éternel te donne des enfants* de cette
    femme, à la place du prêt qui a été fait à l’Éternel ! Et ils s’en retournèrent chez lui.
    21 Et l’Éternel visita Anne, et elle conçut, et enfanta trois fils et deux filles ; et le jeune
    garçon Samuel grandissait auprès de l’Éternel.
    22 Et Éli était fort âgé, et il apprit tout ce que ses fils faisaient à l’égard de tout Israël, et
    qu’ils couchaient avec les femmes qui servaient* à l’entrée de la tente d’assignation.
    23 Et il leur dit : Pourquoi faites-vous des actions comme celles-là ? Car, de tout le peuple,
    j’apprends vos méchantes actions.
    24 Non, mes fils ; car ce que j’entends dire n’est pas bon : vous entraînez à la
    transgression le peuple de l’Éternel.
    25 Si un homme a péché contre un homme, Dieu le jugera* ; mais si un homme pèche
    contre l’Éternel, qui priera pour lui ? Mais ils n’écoutèrent pas la voix de leur père, car
    c’était le bon plaisir de l’Éternel de les faire mourir.
    26 Et le jeune garçon Samuel allait grandissant, agréable à l’Éternel et aux hommes.
    27 Et un homme de Dieu vint vers Éli, et lui dit : Ainsi dit l’Éternel : Je me suis clairement
    révélé à la maison de ton père, quand ils étaient en Égypte dans la maison du Pharaon,
    28 et je l’ai choisi d’entre toutes les tribus d’Israël, pour être mon sacrificateur, pour offrir*
    [des sacrifices] sur mon autel, pour faire fumer l’encens, pour porter l’éphod devant moi ;
    et j’ai donné à la maison de ton père tous les sacrifices des fils d’Israël faits par feu.
    29 Pourquoi foulez-vous aux pieds mon sacrifice et mon offrande, que j’ai commandé [de
    faire] dans ma demeure ? Et tu honores tes fils plus que moi, pour vous engraisser des
    prémices de toutes les offrandes d’Israël, mon peuple.
    30 C’est pourquoi l’Éternel, le Dieu d’Israël, dit* : J’avais bien dit : Ta maison et la maison
    de ton père marcheront devant moi à toujours ; mais maintenant l’Éternel dit* : Que cela
    soit loin de moi ; car ceux qui m’honorent, je les honorerai ; et ceux qui me méprisent
    seront en petite estime.
    31 Voici, les jours viennent que je couperai ton bras et le bras de la maison de ton père,
    de sorte qu’il n’y aura plus de vieillard dans ta maison.
    32 Et tu verras un adversaire [établi dans ma] demeure, dans tout le* bien qui aura été fait
    à Israël ; et il n’y aura plus de vieillard dans ta maison à jamais.
    33 Et celui des tiens que je ne retrancherai pas d’auprès de mon autel, sera pour
    consumer tes yeux et attrister ton âme ; et tout l’accroissement de ta maison : — ils
    mourront à la fleur de l’âge.
    34 Et ceci t’en sera le signe : ce qui arrivera à tes deux fils, Hophni et Phinées ; ils
    mourront tous deux en un seul jour.
    35 Et je me susciterai un sacrificateur fidèle : il fera selon ce qui est dans mon coeur et
    dans mon âme, et je lui bâtirai une maison stable, et il marchera toujours devant mon oint.
    36 Et il arrivera que quiconque restera de ta maison viendra et se prosternera devant lui,
    pour avoir une pièce d’argent et un rond de pain, et dira : Place-moi, je te prie, dans*
    quelqu’une des charges de la sacrificature, afin que je mange une bouchée de pain !

    Notes :
    — v. 1 : ou : par. — v. 6* : voir note à Genèse 37:35.
    — v. 9* : proprement : pleins de grâce, pieux ; voir la note à 2 Chroniques 6:41, 42.
    — v. 9** : ou : n’est pas puissant. — v. 13, 15 : ailleurs : jeune homme, garçon.
    — v. 17 : ailleurs souvent : offrande de gâteau. — v. 20 : litt.: de la semence.
    — v. 22 : ou : s’attroupaient, voir Exode 38:8. — v. 25 : ici : juger comme arbitre.
    — v. 28 : signifie ici : offrir sur l’autel même ; voir note à Lévitique 14:20.
    — v. 30 : dire, dans le sens de la diction oraculaire ; voir Nombres 24:3.
    — v. 32 : ou : tu verras la détresse de [ma] demeure dans tout le.
    — v. 36 : ou : Attache-moi, je te prie, à.

    ***

    Chapitre 3

    1 Et le jeune garçon Samuel servait l’Éternel devant Éli ; et la parole de l’Éternel était rare
    en ces jours-là : la vision n’était pas répandue.
    2 Et il arriva en ce temps-là, qu’Éli était couché en son lieu (or ses yeux commençaient à
    être troubles, il ne pouvait voir) ;
    3 et la lampe de Dieu n’était pas encore éteinte, et Samuel était couché dans le temple de
    l’Éternel, où était l’arche de Dieu,
    4 et l’Éternel appela Samuel. Et il dit : Me voici.
    5 Et il courut vers Éli et [lui] dit : Me voici, car tu m’as appelé. Mais il dit : Je n’ai pas
    appelé ; retourne, couche-toi. Et il s’en alla et se coucha.
    6 Et l’Éternel appela de nouveau : Samuel ! Et Samuel se leva et alla vers Éli, et [lui] dit :
    Me voici, car tu m’as appelé. Et il dit : Je n’ai pas appelé, mon fils ; retourne, couche-toi.
    7 Et Samuel ne connaissait pas encore l’Éternel, et la parole de l’Éternel ne lui avait pas
    encore été révélée.
    8 Et l’Éternel appela de nouveau : Samuel ! pour la troisième fois ; et [Samuel] se leva et
    alla vers Éli, et [lui] dit : Me voici, car tu m’as appelé. Et Éli s’aperçut que l’Éternel avait
    appelé le jeune garçon.
    9 Et Éli dit à Samuel : Va, couche-toi ; et s’il t’appelle, alors tu diras : Parle, Éternel, car ton
    serviteur écoute. Et Samuel s’en alla et se coucha en son lieu.
    10 Et l’Éternel vint et se tint là, et appela comme les autres fois : Samuel ! Samuel ! Et
    Samuel dit : Parle, car ton serviteur écoute.
    11 Et l’Éternel dit à Samuel : Voici, je vais faire en Israël une chose telle, que quiconque
    l’entendra, les deux oreilles lui tinteront.
    12 En ce jour-là j’accomplirai sur Éli tout ce que j’ai dit touchant sa maison : je
    commencerai et j’achèverai ;
    13 car je lui ai déclaré que je vais juger sa maison pour toujours, à cause de l’iniquité qu’il
    connaît, parce que ses fils se sont avilis et qu’il ne les a pas retenus.
    14 C’est pourquoi j’ai juré à la maison d’Éli ; Si jamais propitiation est faite pour l’iniquité
    de la maison d’Éli, par sacrifice ou par offrande* !
    15 Et Samuel resta couché jusqu’au matin ; et il ouvrit les portes de la maison de l’Éternel.
    Et Samuel craignait de rapporter sa vision à Éli.
    16 Et Éli appela Samuel, et [lui] dit : Samuel, mon fils !
    17 Et il dit : Me voici. Et [Éli] dit : Quelle est la parole qu’il t’a dite ? Je te prie, ne me le
    cache pas. Ainsi Dieu te fasse, et ainsi il y ajoute, si tu me caches quoi que ce soit de
    toute la parole qu’il t’a dite.
    18 Et Samuel lui rapporta toutes les paroles, et ne les lui cacha pas. Et [Éli] dit : C’est
    l’Éternel, qu’il fasse ce qui est bon à ses yeux.
    19 Et Samuel grandissait ; et l’Éternel était avec lui, et il ne laissa tomber à terre aucune
    de ses paroles.
    20 Et tout Israël, depuis Dan jusqu’à Beër-Shéba, sut que Samuel était établi prophète de
    l’Éternel.
    21 Et l’Éternel continua d’apparaître à Silo ; car l’Éternel se révélait à Samuel, à Silo, par
    la parole de l’Éternel.

    Notes :
    — v. 14 : hébreu : minkha ; voir note 2:17 et Exode 29:41.

    ***

    La Bonne Semence : Jacob! Jacob!

    ***

    LES LOIS DU BONHEUR from Media Evangile on Vimeo.

     

    « Ruth1 Samuel 4-6 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :