• 1 Samuel 4-6

    Chapitre 4

    1 Et ce que Samuel avait dit arriva à tout Israël.
    Et Israël sortit en bataille à la rencontre des Philistins, et ils campèrent près d’Ében-Ézer* ;
    et les Philistins campèrent à Aphek.
    2 Et les Philistins se rangèrent en bataille contre Israël ; et la bataille devint générale, et
    Israël fut battu devant les Philistins ; et ils frappèrent environ quatre mille hommes en
    bataille rangée, dans la campagne.
    3 Et le peuple rentra dans le camp, et les anciens d’Israël dirent : Pourquoi l’Éternel nous
    a-t-il battus aujourd’hui devant les Philistins ? Prenons à nous, de Silo, l’arche de l’alliance
    de l’Éternel, et qu’elle vienne au milieu de nous et nous sauve de la main de nos ennemis.
    4 Et le peuple envoya à Silo, et on apporta de là l’arche de l’alliance de l’Éternel des
    armées, qui siège entre les chérubins* ; et les deux fils d’Éli, Hophni et Phinées, étaient là
    avec l’arche de l’alliance de Dieu.
    5 Et aussitôt que l’arche de l’alliance de l’Éternel entra dans le camp, tout Israël se mit à
    pousser de grands cris, de sorte que la terre en frémit.
    6 Et les Philistins entendirent le bruit des cris, et dirent : Quel est ce bruit de grands cris
    dans le camp des Hébreux ? Et ils surent que l’arche de l’Éternel était venue dans le
    camp.
    7 Et les Philistins craignirent, car ils dirent : Dieu est venu dans le camp. Et ils dirent :
    Malheur à nous ! car il n’en a jamais été ainsi auparavant.
    8 Malheur à nous ! Qui nous délivrera de la main de ces dieux puissants ? Ce sont là les
    dieux qui ont frappé les Égyptiens de toutes sortes de plaies dans le désert.
    9 Philistins, fortifiez-vous et soyez hommes, de peur que vous ne soyez asservis aux
    Hébreux, comme ils vous ont été asservis ! Soyez hommes, et combattez !
    10 Et les Philistins combattirent, et Israël fut battu ; et ils s’enfuirent chacun à sa tente ; et
    la défaite fut très-grande, et il tomba d’Israël trente mille hommes de pied.
    11 Et l’arche de Dieu fut prise, et les deux fils d’Éli, Hophni et Phinées, moururent.
    12 Et un homme de Benjamin courut de la bataille, et vint à Silo ce même jour, ayant ses
    vêtements déchirés, et de la terre sur sa tête.
    13 Et il entra, et voici, Éli était assis sur un siège, aux aguets, à côté du chemin ; car son
    coeur tremblait pour l’arche de Dieu. Et l’homme entra pour annoncer dans la ville [ce qui
    était arrivé] ; et toute la ville jeta des cris.
    14 Et Éli entendit le bruit des cris, et dit : Qu’est-ce que ce bruit de tumulte ? Et l’homme
    vint en hâte et informa Éli.
    15 Or Éli était âgé de quatre-vingt-dix-huit ans, et il avait les yeux fixes et il ne pouvait voir.
    16 Et l’homme dit à Éli : Je viens de la bataille, et je me suis enfui de la bataille
    aujourd’hui. Et [Éli] dit : Qu’est-il arrivé, mon fils ?
    17 Et celui qui portait le message répondit et dit : Israël a fui devant les Philistins, et même
    il y a eu une grande défaite du peuple, et aussi tes deux fils, Hophni et Phinées, sont
    morts, et l’arche de Dieu est prise.
    18 Et il arriva que, lorsqu’il mentionna l’arche de Dieu, [Éli] tomba à la renverse de dessus
    son siège, à côté de la porte, et se brisa la nuque et mourut ; car c’était un homme âgé et
    pesant.* Et il avait jugé Israël quarante ans.
    19 Et sa belle-fille, femme de Phinées, était enceinte, près d’accoucher ; et elle entendit la
    nouvelle que l’arche de Dieu était prise, et que son beau-père et son mari étaient morts, et
    elle se courba et enfanta, car les douleurs la surprirent.
    20 Et comme elle se mourait, celles qui se tenaient auprès d’elle [lui] dirent : Ne crains
    point, car tu as enfanté un fils. Et elle ne répondit pas et n’y fit pas attention ;
    21 et elle appela l’enfant I-Cabod*, disant : La gloire s’en est allée d’Israël ; — parce que
    l’arche de Dieu était prise, et à cause de son beau-père et de son mari.
    22 Et elle dit : La gloire s’en est allée d’Israël, car l’arche de Dieu est prise.

    Notes :
    — v. 1 : la pierre de secours. — v. 4 : ou : au-dessus des chérubins, ici et ailleurs.
    — v. 18 : date : A.C. 1120, environ. — v. 21 : où est la gloire ? ou : privé de gloire.

    ***

    Chapitre 5

    1 Et les Philistins prirent l’arche de Dieu et la transportèrent d’Ében-Ézer à Asdod.
    2 Et les Philistins prirent l’arche de Dieu et l’apportèrent dans la maison de Dagon et la
    placèrent à côté de Dagon.
    3 Et le lendemain, les Asdodiens se levèrent de bonne heure, et voici, Dagon était gisant
    sur sa face contre terre, devant l’arche de l’Éternel ; et ils prirent Dagon et le remirent à sa
    place.
    4 Et ils se levèrent de bonne heure le lendemain matin, et voici, Dagon était gisant sur sa
    face contre terre, devant l’arche de l’Éternel ; et la tête de Dagon et les deux paumes de
    ses mains coupées étaient sur le seuil ; le Dagon* seul était resté.
    5 C’est pourquoi les sacrificateurs de Dagon, et tous ceux qui entrent dans la maison de
    Dagon, ne marchent pas sur le seuil de Dagon, à Asdod, jusqu’à ce jour.
    6 Et la main de l’Éternel s’appesantit sur les Asdodiens, et il les désola ; et il frappa
    d’hémorroïdes Asdod et ses confins.
    7 Et les hommes d’Asdod, voyant qu’il en était ainsi, dirent : L’arche du dieu d’Israël ne
    restera pas avec nous ; car sa main pèse durement sur nous et sur Dagon, notre dieu.
    8 Et ils envoyèrent, et assemblèrent auprès d’eux tous les princes des Philistins, et dirent :
    Que ferons-nous de l’arche du dieu d’Israël ? Et ils dirent : Qu’on dirige l’arche du dieu
    d’Israël vers Gath. Et ils y dirigèrent l’arche du Dieu d’Israël.
    9 Et, après qu’ils l’y eurent dirigée, il arriva que la main de l’Éternel fut sur la ville : il y eut
    un très-grand trouble, et il frappa les hommes de la ville, depuis le petit jusqu’au grand, et
    ils eurent des éruptions d’hémorroïdes.
    10 Et ils envoyèrent l’arche de Dieu à Ékron. Et il arriva, comme l’arche de Dieu entrait à
    Ékron, que les Ékroniens poussèrent des cris, disant : Ils ont dirigé vers nous l’arche du
    dieu d’Israël, pour nous faire mourir, nous et notre peuple*.
    11 Et ils envoyèrent, et assemblèrent tous les princes des Philistins, et dirent : Renvoyez
    l’arche du dieu d’Israël, et qu’elle retourne en son lieu, afin qu’elle ne nous fasse pas
    mourir, nous et notre peuple*. Car il y avait une consternation mortelle dans toute la ville :
    la main de Dieu s’y appesantissait fort,
    12 et les hommes qui ne mouraient pas étaient frappés d’hémorroïdes ; et le cri de la ville
    montait aux cieux.

    Notes :
    — v. 4 : c. à d. le tronc, qui avait la forme d’un poisson ; hébreu : dag, signifie poisson.
    — v. 10, 11 : litt.: moi et mon peuple.

    ***

    Chapitre 6

    1 Et l’arche de l’Éternel fut sept mois dans le pays* des Philistins ;
    2 et les Philistins appelèrent les sacrificateurs et les devins, disant : Que ferons-nous de
    l’arche de l’Éternel ? Faites-nous savoir comment nous la renverrons en son lieu.
    3 Et ils dirent : Si vous renvoyez l’arche du dieu d’Israël, ne la renvoyez pas à vide ; ne
    manquez pas de lui rendre un sacrifice pour le délit ; alors vous serez guéris, et vous
    saurez pourquoi sa main ne s’est pas retirée de vous.
    4 Et ils dirent : Quel est le sacrifice pour le délit que nous lui rendrons ? Et ils dirent : Selon
    le nombre des princes des Philistins, cinq hémorroïdes d’or, et cinq souris d’or, car une
    même plaie a été sur vous tous* et sur vos princes.
    5 Et vous ferez des figures de vos hémorroïdes, et des figures de vos souris qui détruisent
    le pays, et vous donnerez gloire au dieu d’Israël. Peut-être allégera-t-il sa main de dessus
    vous, et de dessus vos dieux, et de dessus votre pays.
    6 Et pourquoi endurciriez-vous votre coeur, comme les Égyptiens et le Pharaon ont endurci
    leur coeur ? Après qu’il eut opéré puissamment parmi eux, ne les laissèrent-ils pas aller ?
    et ils s’en allèrent.
    7 Et maintenant, faites un chariot neuf, et prenez deux vaches qui allaitent, sur lesquelles
    le joug n’ait jamais été mis, et attelez les vaches au chariot, et faites ramener à la maison
    leurs petits d’auprès d’elles.
    8 Et prenez l’arche de l’Éternel, et mettez-la sur le chariot, et mettez dans un coffret, à
    côté d’elle, les objets d’or que vous lui rendez comme offrande pour le délit ; et vous la
    renverrez, et elle s’en ira.
    9 Et vous verrez : si elle monte par le chemin de sa frontière, vers Beth-Shémesh, c’est lui
    qui nous a fait ce grand mal ; sinon, nous saurons que ce n’est pas sa main qui nous a
    frappés, [mais] que c’est une chose accidentelle qui nous est arrivée.
    10 Et les hommes firent ainsi, et prirent deux vaches qui allaitaient, et les attelèrent au
    chariot, et enfermèrent leurs petits dans la maison ;
    11 et ils mirent l’arche de l’Éternel sur le chariot, et le coffret, avec les souris d’or et les
    figures de leurs hémorroïdes.
    12 Et les vaches allèrent tout droit par le chemin, du côté de Beth-Shémesh ; elles
    marchèrent par une seule route, allant et mugissant, et elles ne se détournèrent ni à droite
    ni à gauche ; et les princes des Philistins allèrent après elles jusqu’à la frontière de Beth-
    Shémesh.
    13 Et ceux de Beth-Shémesh moissonnaient les froments dans la vallée ; et ils levèrent
    leurs yeux et virent l’arche, et se réjouirent en la voyant.
    14 Et le chariot vint au champ de Josué, le Beth-Shémite, et s’arrêta là. Et il y avait là une
    grande pierre ; et ils fendirent le bois du chariot, et offrirent les vaches en holocauste à
    l’Éternel.
    15 Et les Lévites descendirent l’arche de l’Éternel, et le coffret qui était auprès, dans lequel
    étaient les objets d’or, et ils les mirent sur la grande pierre. Et les hommes de Beth-
    Shémesh offrirent en ce jour des holocaustes et sacrifièrent des sacrifices à l’Éternel.
    16 Et les cinq princes des Philistins virent cela, et s’en retournèrent à Ékron ce jour-là.
    17 Et ce sont ici les hémorroïdes d’or que les Philistins rendirent à l’Éternel comme
    offrande pour le délit : pour Asdod une, pour Gaza une, pour Askalon une, pour Gath une,
    pour Ékron une ;
    18 et les souris d’or, selon le nombre de toutes les villes des Philistins, des cinq princes,
    depuis les villes fortifiées jusqu’aux villages des campagnards ; et [ils les amenèrent]
    jusqu’à la grande [pierre d’]Abel, sur laquelle ils posèrent l’arche de l’Éternel ; elle est
    jusqu’à ce jour dans le champ de Josué, le Beth-Shémite.
    19 Et [l’Éternel] frappa des hommes de Beth-Shémesh, car ils regardèrent dans l’arche de
    l’Éternel ; et il frappa du peuple soixante-dix hommes* ; et le peuple mena deuil, parce que
    l’Éternel avait frappé le peuple d’un grand coup.
    20 Et les hommes de Beth-Shémesh dirent : Qui peut tenir devant l’Éternel, ce Dieu
    saint ? Et vers qui montera-t-il de chez nous ?
    21 Et ils envoyèrent des messagers aux habitants de Kiriath-Jéarim, disant : Les Philistins
    ont ramené l’arche de l’Éternel : descendez, faites-la monter vers vous.

    Notes :
    — v. 1 : ailleurs : champs, campagne. — v. 4 : litt.: sur eux tous.
    — v. 19 : quelques-uns ajoutent : cinquante mille hommes.

    ***

    La Bonne Semence : Combien valez-vous?

    « 1 Samuel 1-31 Samuel 7-9 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :