• 2 Chroniques 11-14

    Chapitre 11

    1 Et Roboam s’en alla à Jérusalem. Et il assembla la maison de Juda, et Benjamin, cent quatre-vingt mille hommes d’élite propres à la guerre, pour faire la guerre à Israël, afin de ramener le royaume à Roboam.
    2 Et la parole de l’Éternel vint à Shemahia, homme de Dieu, disant :
    3 Parle à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à tout Israël en Juda et en Benjamin, disant :
    4 Ainsi dit l’Éternel : Ne montez pas et ne faites pas la guerre à vos frères ; retournez chacun à sa maison, car c’est de par moi que cette chose a eu lieu. Et ils écoutèrent les paroles de l’Éternel, et s’en retournèrent et n’allèrent pas contre Jéroboam.
    5 Et Roboam demeura à Jérusalem. Et il bâtit des villes en Juda, et en [fit] des forteresses.
    6 Et il bâtit Bethléhem, et Étam, et Thekoa,
    7 et Beth-Tsur, et Soco, et Adullam,
    8 et Gath, et Marésha, et Ziph,
    9 et Adoraïm, et Lakis, et Azéka,
    10 et Tsorha, et Ajalon, et Hébron, qui étaient en Juda et en Benjamin, des villes fortes.
    11 Et il fortifia les places fortes, et y mit des chefs*, et des approvisionnements de vivres, et d’huile, et de vin ;
    12 et, dans chaque ville, des boucliers et des piques ; et il les fortifia beaucoup. Et Juda et Benjamin étaient à lui.
    13 Et les sacrificateurs et les Lévites qui étaient dans tout Israël, se joignirent à lui de toutes leurs contrées ;
    14 car les Lévites abandonnèrent leurs banlieues et leurs possessions, et vinrent en Juda et à Jérusalem, parce que Jéroboam et ses fils les avaient repoussés de la sacrificature de l’Éternel ;
    15 et [Jéroboam] s’était établi des sacrificateurs pour les hauts lieux, et pour les boucs* et pour les veaux qu’il avait faits.
    16 Et à leur suite, ceux de toutes les tribus d’Israël qui avaient mis leur cœur à chercher l’Éternel, le Dieu d’Israël, vinrent à Jérusalem pour sacrifier à l’Éternel, le Dieu de leurs pères.
    17 Et ils fortifièrent le royaume de Juda, et affermirent Roboam, fils de Salomon, pendant trois ans ; car ils marchèrent dans le chemin de David et de Salomon pendant trois ans.
    18 Et Roboam prit pour femme Mahalath, fille de Jerimoth, fils de David, [et] d’Abikhaïl, fille d’Éliab, fils d’Isaï ; et elle lui enfanta des fils :
    19 Jehush, et Shemaria, et Zaham.
    20 Et après elle, il prit Maaca, fille d’Absalom ; et elle lui enfanta Abija, et Atthaï, et Ziza, et Shelomith.
    21 Et Roboam aima Maaca, fille d’Absalom, plus que toutes ses femmes et ses concubines ; car il avait pris dix-huit femmes et soixante concubines, et il engendra vingt-huit fils et soixante filles.
    22 Et Roboam établit chef Abija, fils de Maaca, pour être prince parmi ses frères ; car [il voulait] le faire roi.
    23 Et il agit avec intelligence, et dispersa tous ses fils par toutes les contrées de Juda et de Benjamin, dans toutes les villes fortes, et leur donna des vivres en abondance, et demanda [pour eux] beaucoup de femmes.

    Notes:
    — v. 11 : ailleurs : princes, surintendants. — v. 15 : comparer Lévitique 17:7 et note.

    ***

    Chapitre 12

    1 Et il arriva que, quand le royaume de Roboam fut affermi, et qu’il se fut fortifié, il abandonna la loi de l’Éternel, et tout Israël avec lui.
    2 Et parce qu’ils avaient péché* contre l’Éternel, il arriva, en la cinquième année du roi Roboam, que Shishak, roi d’Égypte, monta contre Jérusalem,
    3 avec douze cents chars et soixante mille cavaliers ; et le peuple qui vint avec lui d’Égypte, Libyens, Sukkiens, et Éthiopiens, était sans nombre ;
    4 et il prit les villes fortes qui étaient à Juda, et vint jusqu’à Jérusalem. *
    5 Et Shemahia, le prophète, vint vers Roboam et vers les chefs de Juda qui s’étaient assemblés à Jérusalem, fuyant* Shishak, et leur dit : Ainsi dit l’Éternel : Vous m’avez abandonné, et moi je vous ai aussi abandonnés aux mains de Shishak.
    6 Et les chefs d’Israël et le roi s’humilièrent, et dirent :
    7 L’Éternel est juste. Et quand l’Éternel vit qu’ils s’étaient humiliés, la parole de l’Éternel vint à Shemahia, disant : Ils se sont humiliés, je ne les détruirai pas ; je leur donnerai un peu* de délivrance, et ma fureur ne se déversera par sur Jérusalem par le moyen de Shishak ;
    8 mais ils lui seront asservis, et ils connaîtront ce que c’est que mon service, et le service des royaumes des pays.
    9 Et Shishak, roi d’Égypte, monta contre Jérusalem, et prit les trésors de la maison de l’Éternel et les trésors de la maison du roi : il prit tout. Et il prit les boucliers d’or que Salomon avait faits.
    10 Et le roi Roboam fit à leur place des boucliers d’airain, et les confia aux mains des chefs des coureurs qui gardaient l’entrée de la maison du roi.
    11 Et toutes les fois que le roi entrait dans la maison de l’Éternel, il arrivait que les coureurs venaient et les portaient, puis ils les rapportaient dans la chambre des coureurs.
    12 Et quand il s’humilia, la colère de l’Éternel se détourna de lui, et il ne le détruisit pas entièrement ; et aussi il y avait en Juda de bonnes choses.
    13 Et le roi Roboam se fortifia dans Jérusalem, et régna. Or Roboam était âgé de quarante et un ans lorsqu’il commença de régner ; et il régna dix-sept ans à Jérusalem, la ville que l’Éternel avait choisie d’entre toutes les tribus d’Israël pour y mettre son nom ; et le nom de sa mère était Naama, une Ammonite.
    14 Mais il fit le mal ; car il n’appliqua pas son cœur à rechercher l’Éternel.
    15 Et les actes de Roboam, les premiers et les derniers, ne sont-ils pas écrits dans les paroles de Shemahia, le prophète, et d’Iddo, le voyant, dans les registres généalogiques ? Et il y eut des guerres continuelles entre Roboam et Jéroboam.
    16 Et Roboam s’endormit avec ses pères, et il fut enterré dans la ville de David ; et Abija, son fils, régna à sa place. *

    Notes:
    — v. 2 : litt. : agi perfidement. — v. 4 : date : A.C. 971. — v. 5 : ou : à cause de. — v. 7 : ou : sous peu. — v. 16 : date : A.C. 958.

    ***

    Chapitre 13

    1 La dix-huitième année du roi Jéroboam, Abija commença de régner sur Juda.
    2 Il régna trois ans à Jérusalem ; et le nom de sa mère était Micaïa, fille d’Uriel, de Guibha. Et il y eut guerre entre Abija et Jéroboam.
    3 Et Abija commença la guerre avec une armée d’hommes de guerre, de quatre cent mille hommes d’élite ; et Jéroboam se rangea en bataille contre lui avec huit cent mille hommes d’élite, forts et vaillants.
    4 Et Abija se tint sur le haut de la montagne de Tsemaraïm, qui est dans la montagne d’Éphraïm, et dit : Écoutez-moi, Jéroboam et tout Israël !
    5 N’est-ce pas à vous de savoir que l’Éternel, le Dieu d’Israël, a donné à David la royauté sur Israël pour toujours, à lui et à ses fils, par une alliance de sel ?
    6 Et Jéroboam, fils de Nebath, serviteur de Salomon, fils de David, s’est levé, et s’est révolté contre son seigneur ;
    7 et des hommes de rien, des fils de Bélial, se sont assemblés vers lui ; et ils se sont fortifiés contre Roboam, fils de Salomon ; et Roboam était jeune et craintif ; et il ne s’est pas montré fort devant eux.
    8 Et maintenant vous pensez vous montrer forts contre le royaume de l’Éternel, qui est dans la main des fils de David, et vous êtes une grande multitude, et vous avez avec vous les veaux d’or que Jéroboam vous a faits pour [être vos] dieux.
    9 N’avez-vous pas chassé les sacrificateurs de l’Éternel, les fils d’Aaron, et les lévites ? Et vous vous êtes fait des sacrificateurs, comme les peuples des [autres] pays ; quiconque est venu avec un jeune taureau et sept béliers, pour être consacré, est devenu sacrificateur de ce qui n’est pas Dieu*.
    10 Mais pour nous, l’Éternel est notre Dieu, et nous ne l’avons pas abandonné ; et des sacrificateurs, fils d’Aaron, servent l’Éternel, et les lévites sont à leurs fonctions ;
    11 et chaque matin et chaque soir, ils font fumer les holocaustes à l’Éternel, et l’encens de drogues odoriférantes ; et [nous avons] les pains rangés sur la table pure, et le chandelier d’or et ses lampes pour brûler chaque soir, car nous, nous faisons l’acquit de la charge que l’Éternel, notre Dieu, nous a confiée ; mais vous, vous l’avez abandonné.
    12 Et voici, nous avons avec nous, à notre tête, Dieu et ses sacrificateurs, et les trompettes au son éclatant, pour sonner avec éclat contre vous. Fils d’Israël, ne faites pas la guerre contre l’Éternel, le Dieu de vos pères ; car vous ne réussirez pas !
    13 Mais Jéroboam fit prendre un détour à une embuscade pour venir derrière eux ; et ils étaient devant Juda, et l’embuscade était derrière eux.
    14 Et Juda se tourna, et voici, la bataille était contre eux, devant et derrière ; et ils crièrent à l’Éternel, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes ;
    15 et les hommes de Juda jetèrent des cris ; et il arriva, comme les hommes de Juda jetaient des cris, que Dieu frappa Jéroboam et tout Israël, devant Abija et Juda.
    16 Et les fils d’Israël s’enfuirent devant Juda, et Dieu les livra en leurs mains.
    17 Et Abija et son peuple leur infligèrent une grande défaite, et il tomba d’Israël cinq cent mille hommes d’élite blessés à mort.
    18 Et les fils d’Israël furent humiliés en ce temps-là, et les fils de Juda furent affermis, car ils s’appuyaient sur l’Éternel, le Dieu de leurs pères.
    19 Et Abija poursuivit Jéroboam et lui prit des villes : Béthel et les villages de son ressort, et Jeshana et les villages de son ressort, et Éphron et les villages de son ressort.
    20 Et Jéroboam n’eut plus de force durant les jours d’Abija ; et l’Éternel le frappa, et il mourut.
    21 Et Abija s’affermit, et prit quatorze femmes, et engendra vingt-deux fils et seize filles.
    22 Et le reste des actes d’Abija, et ses voies et ses paroles, sont écrits dans les commentaires d’Iddo le prophète.

    Notes:
    — v. 9 : ou : des non-dieux.

    ***

    Chapitre 14

    1 Et Abija s’endormit avec ses pères, et on l’enterra dans la ville de David. Et Asa, son fils, régna à sa place.* De ses jours, le pays fut en repos pendant dix ans.
    2 Et Asa fit ce qui est bon et droit aux yeux de l’Éternel, son Dieu ;
    3 et il ôta les autels des [dieux] étrangers, et les hauts lieux, et il brisa les statues* et abattit les ashères ;
    4 et il dit à Juda de rechercher l’Éternel, le Dieu de leurs pères, et de pratiquer la loi et les commandements* ;
    5 et il ôta de toutes les villes de Juda les hauts lieux et les colonnes consacrées au soleil. Et le royaume fut tranquille devant lui.
    6 Et il bâtit des villes fortes en Juda, car le pays était tranquille, et il n’eut point de guerre pendant ces années-là, car l’Éternel lui donna du repos.
    7 Et il dit à Juda : Bâtissons ces villes, et entourons-les de murailles et de tours, de portes et de barres, pendant que le pays est devant nous ; car nous avons recherché l’Éternel, notre Dieu : nous l’avons recherché, et il nous a donné du repos tout à l’entour. Et ils bâtirent et prospérèrent.
    8 Et Asa avait une armée de trois cent mille [hommes] de Juda, portant le bouclier et la pique, et de deux cent quatre-vingt mille de Benjamin, portant l’écu et tirant de l’arc, tous des hommes forts et vaillants.
    9 Et Zérakh, l’Éthiopien*, sortit contre eux avec une armée d’un million [d’hommes], et de trois cents chars ; et il vint jusqu’à Marésha.
    10 Et Asa sortit au-devant de lui ; et ils se rangèrent en bataille dans la vallée de Tsephatha, près de Marésha.
    11 Et Asa invoqua l’Éternel, son Dieu, et dit : Éternel ! il n’y a pas de différence pour toi, pour aider, entre beaucoup [de force] et point de force. Aide-nous, Éternel, notre Dieu ! car nous nous appuyons sur toi ; et c’est en ton nom que nous sommes venus contre cette multitude. Tu es l’Éternel, notre Dieu, que l’homme n’ait point de force contre toi !
    12 Et l’Éternel frappa les Éthiopiens devant Asa et devant Juda, et les Éthiopiens s’enfuirent.
    13 Et Asa et le peuple qui était avec lui les poursuivirent jusqu’à Guérar ; et il tomba tant d’Éthiopiens qu’ils ne purent reprendre [leur] force, car ils furent abattus devant l’Éternel et devant son armée. Et ils emportèrent un très-grand butin ;
    14 et ils frappèrent toutes les villes qui étaient autour de Guérar, car la frayeur de l’Éternel était sur elles ; et ils les pillèrent toutes, car il y avait dans ces villes un grand butin.
    15 Ils frappèrent aussi les tentes des troupeaux, et emmenèrent du menu bétail en quantité, et des chameaux ; et ils s’en retournèrent à Jérusalem.

    Notes:
    — v. 1 : date : A.C. 955. — v. 3 : ou : stèles. — v. 4 : litt. : le commandement. — v. 9 : ou : Cushite.

    ***

    La Bonne Semence : Dieu sait compter

    « 2 Chroniques 8-102 Chroniques 15-18 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :