• 2 Samuel 8-11

    Chapitre 8

    1 Et il arriva, après cela, que David frappa les Philistins et les subjugua ; et David prit Métheg-Amma* de la main des Philistins.
    2 Et il frappa Moab, et il les mesura au cordeau, les faisant coucher par terre, et il en mesura deux cordeaux pour les faire mourir, et un plein cordeau pour les laisser vivre ; et les Moabites* devinrent serviteurs de David : ils lui apportèrent des présents.
    3 Et David frappa Hadadézer, fils de Rehob, roi de Tsoba, comme il allait pour rétablir sa puissance sur le fleuve [Euphrate].
    4 Et David lui prit mille sept cents cavaliers et vingt mille hommes de pied ; et David coupa les jarrets [aux chevaux] de tous les chars, mais il réserva cent attelages.
    5 Et les Syriens de Damas vinrent au secours d’Hadadézer, roi de Tsoba ; et David frappa vingt-deux mille hommes des Syriens.
    6 Et David mit des garnisons dans la Syrie de Damas, et les Syriens devinrent serviteurs de David : ils lui apportèrent des présents. Et l’Éternel sauvait David partout où il allait.
    7 Et David prit les boucliers d’or qui étaient aux serviteurs d’Hadadézer, et les apporta à Jérusalem.
    8 Et de Bétakh et de Bérothaï, villes d’Hadadézer, le roi David prit une grande quantité d’airain.
    9 Et Tohi, roi de Hamath, apprit que David avait frappé toutes les forces d’Hadadézer.
    10 Et Tohi envoya Joram, son fils, au roi David, pour le saluer* et le féliciter** de ce qu’il avait fait la guerre à Hadadézer et l’avait battu ; car Hadadézer était continuellement en guerre avec Tohi ; et [Joram] avait avec lui des vases d’argent, et des vases d’or, et des vases d’airain.
    11 Ceux-ci aussi, le roi David les consacra à l’Éternel, avec l’argent et l’or qu’il avait consacrés de toutes les nations qu’il avait soumises :
    12 de Syrie, et de Moab, et des fils d’Ammon, et des Philistins, et d’Amalek, et du butin d’Hadadézer, fils de Rehob, roi de Tsoba.
    13 Et David se fit un nom, en revenant d’avoir frappé les Syriens* dans la vallée du Sel, [au nombre de] dix-huit mille.
    14 Et il mit des garnisons en Édom ; il mit des garnisons dans tout Édom, et tout Édom fut asservi à David. Et l’Éternel sauvait David partout où il allait.
    15 Et David régna sur tout Israël ; et David faisait droit et justice à tout son peuple.
    16 Et Joab, fils de Tseruïa, était [préposé] sur l’armée ; et Josaphat, fils d’Akhilud, était rédacteur des chroniques ;
    17 et Tsadok, fils d’Akhitub, et Akhimélec, fils d’Abiathar, étaient sacrificateurs ; et Seraïa était scribe* ;
    18 et Benaïa, fils de Jehoïada, [était chef] des Keréthiens* et des Peléthiens** ; et les fils de David étaient les principaux officiers.

    Notes:
    — v. 1 : le frein de la capitale. — v. 2 : litt. : Moab.— v. 10* : litt. : s’enquirent touchant sa paix. — v. 10** : litt. : bénir.
    — v. 13 : quelques-uns lisent : Édom, pour Aram.— v. 17 : ou : secrétaire. — v. 18* : exécuteurs [des hautes œuvres]. — v. 18** : coureurs.

    ***

    Chapitre 9

    1 Et David dit : y a-t-il encore quelqu’un qui soit demeuré de reste de la maison de Saül ? et j’userai de bonté envers lui à cause de Jonathan. *
    2 Et il y avait un serviteur de la maison de Saül, dont le nom était Tsiba ; et on l’appela auprès de David. Et le roi lui dit : Es-tu Tsiba ? Et il dit : Ton serviteur !
    3 Et le roi dit : N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül ? et j’userai envers lui d’une bonté de Dieu. Et Tsiba dit au roi : Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.
    4 Et le roi lui dit. Où est-il ? Et Tsiba dit au roi : Voici, il est dans la maison de Makir, fils d’Ammiel, à Lodebar.
    5 Et le roi David envoya, et le prit de la maison de Makir, fils d’Ammiel, à Lodebar.
    6 Et Mephibosheth, fils de Jonathan, fils de Saül, vint vers David, et il tomba sur sa face et se prosterna. Et David dit : Mephibosheth ! Et il dit : Voici ton serviteur.
    7 Et David lui dit : Ne crains point, car certainement j’userai de bonté envers toi à cause de Jonathan, ton père, et je te rendrai tous les champs de Saül, ton père, et tu mangeras continuellement le pain à ma table.
    8 Et il se prosterna, et dit : Qu’est ton serviteur, que tu aies regardé un chien mort tel que moi ?
    9 Et le roi appela Tsiba, le serviteur de Saül, et lui dit : Tout ce qui appartenait à Saül et à toute sa maison, je le donne au fils de ton seigneur ;
    10 et tu cultiveras pour lui la terre, toi et tes fils et tes serviteurs, et tu en apporteras [les fruits], et le fils de ton seigneur aura du pain à manger ; et Mephibosheth, fils de ton seigneur, mangera continuellement le pain à ma table. Or Tsiba avait quinze fils et vingt serviteurs.
    11 Et Tsiba dit au roi : Ton serviteur fera selon tout ce que le roi, mon seigneur, a commandé à son serviteur. Et Mephibosheth, [dit le roi,] mangera à ma table comme un des fils du roi.
    12 Et Mephibosheth avait un jeune fils, et son nom était Mica ; et tous ceux qui habitaient dans la maison de Tsiba étaient serviteurs de Mephibosheth.
    13 Et Mephibosheth habitait à Jérusalem, car il mangeait toujours à la table du roi ; et il était boiteux des deux pieds.

    Notes:
    — v. 1 : date : A.C. 1040, environ.

    ***

    Chapitre 10

    1 Et il arriva, après cela, que le roi des fils d’Ammon mourut ; et Hanun, son fils, régna à sa place.
    2 Et David dit : J’userai de bonté envers Hanun, fils de Nakhash, comme son père a usé de bonté envers moi. Et David l’envoya consoler par ses serviteurs au sujet de son père. Et les serviteurs de David arrivèrent dans le pays des fils d’Ammon.
    3 Et les chefs des fils d’Ammon dirent à Hanun, leur seigneur : Est-ce, à tes yeux, pour honorer ton père que David t’a envoyé des consolateurs ? N’est-ce pas pour reconnaître la ville, et pour l’explorer, et pour la détruire, que David t’a envoyé ses serviteurs ?
    4 Et Hanun prit les serviteurs de David, et fit raser la moitié de leur barbe, et fit couper leurs vêtements par le milieu jusqu’au bas des reins, et les renvoya.
    5 Et on le rapporta à David ; et il envoya à leur rencontre, car les hommes étaient très-confus. Et le roi dit : Habitez à Jéricho jusqu’à ce que votre barbe ait poussé, alors vous reviendrez.
    6 Et les fils d’Ammon virent qu’ils s’étaient mis en mauvaise odeur auprès de David ; et les fils d’Ammon envoyèrent, et prirent à leur solde des Syriens de Beth-Rehob et des Syriens de Tsoba, vingt mille hommes de pied, et le roi de Maaca [avec] mille hommes, et ceux de Tob, douze mille hommes.
    7 Et David l’apprit, et il envoya Joab et toute l’armée, les hommes forts.
    8 Et les fils d’Ammon sortirent et se rangèrent en bataille à l’entrée de la porte ; et les Syriens de Tsoba et de Rehob, et ceux de Tob et de Maaca, étaient à part dans la campagne.
    9 Et Joab vit que le front de la bataille était contre lui, devant et derrière ; et il choisit des hommes de toute l’élite d’Israël, et les rangea contre les Syriens ;
    10 et il plaça le reste du peuple sous la main d’Abishaï, son frère, et le rangea contre les fils d’Ammon.
    11 Et il dit : Si les Syriens sont plus forts que moi, tu me seras en aide ; et si les fils d’Ammon sont plus forts que toi, j’irai pour t’aider.
    12 Sois fort, et fortifions-nous à cause de notre peuple et à cause des villes de notre Dieu ; et que l’Éternel fasse ce qui est bon à ses yeux.
    13 Et Joab s’approcha, et le peuple qui était avec lui, pour livrer bataille aux Syriens ; et ils s’enfuirent devant lui.
    14 Et quand les fils d’Ammon virent que les Syriens s’étaient enfuis, ils s’enfuirent devant Abishaï, et rentrèrent dans la ville. Et Joab s’en retourna d’auprès des fils d’Ammon, et vint à Jérusalem.
    15 Et quand les Syriens virent qu’ils étaient battus devant Israël, ils se rassemblèrent ;
    16 et Hadarézer envoya, et fit sortir les Syriens qui étaient au delà du fleuve, et ils vinrent à Hélam ; et Shobac, chef de l’armée d’Hadarézer, était à leur tête.
    17 Et cela fut rapporté à David, et il assembla tout Israël, et passa le Jourdain, et vint à Hélam ; et les Syriens se rangèrent [en bataille] contre David, et se battirent avec lui.
    18 Et les Syriens s’enfuirent devant Israël ; et David tua aux Syriens sept cents chars et quarante mille cavaliers, et il frappa Shobac, chef de leur armée, et il mourut là.
    19 Et tous les rois qui étaient serviteurs d’Hadarézer virent qu’ils étaient battus devant Israël, et ils firent la paix avec Israël, et le servirent. Et les Syriens craignirent d’aider encore aux fils d’Ammon.

    ***

    Chapitre 11

    1 Et il arriva, au retour de l’année, au temps où les rois entrent en campagne*, que David envoya Joab, et ses serviteurs avec lui, et tout Israël ; et ils détruisirent les fils d’Ammon et assiégèrent Rabba ; mais David resta à Jérusalem.
    2 Et il arriva, au temps du soir, que David se leva de dessus son lit de repos et se promena sur le toit de la maison du roi, et, du toit, il vit une femme qui se lavait, et la femme était très-belle à voir.
    3 Et David envoya et s’informa de cette femme, et on [lui] dit : N’est-ce pas là Bath-Shéba, fille d’Éliam, femme d’Urie, le Héthien ?
    4 Et David envoya des messagers, et la prit ; et elle vint vers lui, et il coucha avec elle (et elle se purifia* de son impureté) ; et elle s’en retourna dans sa maison.
    5 Et la femme conçut ; et elle envoya, et informa David et dit : Je suis enceinte.
    6 Et David envoya vers Joab, [disant] : Envoie-moi Urie, le Héthien. Et Joab envoya Urie à David.
    7 Et Urie vint vers lui ; et David s’enquit de l’état* de Joab, et de l’état* du peuple, et de l’état* de la guerre.
    8 Et David dit à Urie : Descends dans ta maison, et lave tes pieds. Et Urie sortit de la maison du roi, et on envoya après lui un présent de la part du roi.
    9 Et Urie se coucha à l’entrée de la maison du roi avec tous les serviteurs de son seigneur, et ne descendit pas dans sa maison.
    10 Et on le rapporta à David, disant : Urie n’est pas descendu à sa maison. Et David dit à Urie : Ne viens-tu pas de voyage ? Pourquoi n’es-tu pas descendu dans ta maison ?
    11 Et Urie dit à David : L’arche, et Israël, et Juda, habitent sous des tentes* ; et mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent dans les champs, et moi, j’entrerais dans ma maison pour manger et boire, et pour coucher avec ma femme ? Tu es vivant, et ton âme est vivante, si je fais une telle chose !
    12 Et David dit à Urie : Demeure ici encore aujourd’hui, et demain je te renverrai. Et Urie demeura à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.
    13 Et David l’appela, et il mangea et but devant lui, et [David] l’enivra ; et il sortit le soir pour se coucher sur son lit avec les serviteurs de son seigneur, et il ne descendit pas dans sa maison.
    14 Et il arriva, le matin, que David écrivit une lettre à Joab, et l’envoya par la main d’Urie.
    15 Et il écrivit dans la lettre, disant : Placez Urie sur la première ligne au fort de la bataille, et retirez-vous d’auprès de lui, afin qu’il soit frappé et qu’il meure.
    16 Et il arriva que, comme Joab surveillait la ville, il plaça Urie à l’endroit où il savait qu’étaient de vaillants hommes.
    17 Et les hommes de la ville sortirent et se battirent contre Joab ; et il en tomba quelques-uns d’entre le peuple, d’entre les serviteurs de David, et Urie, le Héthien, mourut aussi.
    18 Et Joab envoya, et rapporta à David tous les faits du combat.
    19 Et il commanda au messager, disant : Quand tu auras achevé de dire au roi tous les faits du combat,
    20 s’il arrive que la fureur du roi monte, et qu’il te dise : Pourquoi vous êtes-vous approchés de la ville pour combattre ? Ne savez-vous pas qu’on tire de dessus la muraille ?
    21 Qui frappa Abimélec, fils de Jerubbésheth ? N’est-ce pas une femme qui jeta sur lui, de dessus la muraille, une meule tournante, et il en mourut à Thébets ? Pourquoi vous êtes-vous approchés de la muraille ? — alors tu diras : Ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.
    22 Et le messager s’en alla ; et étant arrivé, il rapporta à David tout ce pour quoi Joab l’avait envoyé.
    23 Et le messager dit à David : Les hommes ont eu l’avantage sur nous ; ils sont sortis contre nous dans la campagne, et nous les avons chargés jusqu’à l’entrée de la porte ;
    24 et les archers ont tiré sur tes serviteurs de dessus la muraille, et des serviteurs du roi sont morts, et ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.
    25 Et David dit au messager : Tu diras ainsi à Joab : Que cela ne soit pas mauvais à tes yeux, car l’épée dévore tantôt ici, tantôt là ; renforce le combat contre la ville, et détruis-la. Et toi, encourage-le.*
    26 Et la femme d’Urie apprit qu’Urie, son mari, était mort, et elle se lamenta sur son mari.
    27 Et quand le deuil fut passé, David envoya, et la recueillit dans sa maison, et elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Mais la chose que David avait faite fut mauvaise aux yeux de l’Éternel.

    Notes:
    — v. 1 : litt. : sortent. — v. 4 : litt. : se sanctifia. — v. 7 : litt. : la prospérité. — v. 11 : litt. : dans les cabanes. — v. 25 : litt. : fortifie-le.

    ***

    La Bonne Semence : Samuel! Samuel!

    ***

    LA LOI from Media Evangile on Vimeo.

    « 2 Samuel 4-72 Samuel 12-13 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :