• Deutéronome 13-15

    Chapitre 13

    1 S’il s’élève au milieu de toi un prophète, ou un songeur de songes, et qu’il te donne un
    signe ou un miracle,
    2 et que le signe arrive, ou le miracle dont il t’avait parlé lorsqu’il disait : Allons après
    d’autres dieux, [des dieux] que tu n’as point connus, et servons-les ;
    3 tu n’écouteras pas les paroles de ce prophète, ni ce songeur de songes, car l’Éternel,
    votre Dieu, vous éprouve, pour savoir si vous aimez l’Éternel, votre Dieu, de tout votre
    coeur et de toute votre âme.
    4 Vous marcherez après l’Éternel votre Dieu ; et vous le craindrez, et vous garderez ses
    commandements, et vous écouterez sa voix, et vous le servirez, et vous vous attacherez à
    lui.
    5 Et ce prophète, ou ce songeur de songes, sera mis à mort, car il a parlé de révolte
    contre l’Éternel, votre Dieu, qui vous a fait sortir du pays d’Égypte et vous a rachetés de la
    maison de servitude, afin de te pousser hors de la voie dans laquelle l’Éternel, ton Dieu,
    t’a commandé de marcher ; et tu ôteras* le mal du milieu de toi.
    6 Si ton frère, fils de ta mère, ou ton fils, ou ta fille, ou la femme de ton coeur*, ou ton ami,
    qui t’est comme ton âme, t’incite en secret, disant : Allons, et servons d’autres dieux, [des
    dieux] que tu n’as point connus, toi, ni tes pères,
    7 d’entre les dieux des peuples qui sont autour de vous, près de toi ou loin de toi, d’un
    bout de la terre à l’autre bout de la terre,
    8 tu ne t’accorderas pas avec lui et tu ne l’écouteras pas ; et ton oeil ne l’épargnera pas, et
    tu n’auras pas pitié de lui, et tu ne le cacheras pas ;
    9 mais tu le tueras certainement : ta main sera la première contre lui pour le mettre à mort,
    et la main de tout le peuple ensuite ;
    10 et tu l’assommeras de pierres, et il mourra, car il a cherché à t’entraîner loin de
    l’Éternel, ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude ;
    11 et tout Israël l’entendra et craindra, et ne fera plus une pareille méchante action au
    milieu de toi.
    12 Si, dans l’une de tes villes que l’Éternel, ton Dieu, te donne pour y habiter, tu entends
    dire :
    13 Des hommes, fils de Bélial*, sont sortis du milieu de toi, et ont incité les habitants de
    leur ville, disant : Allons, et servons d’autres dieux, [des dieux] que vous n’avez pas
    connus ;
    14 alors tu rechercheras, et tu t’informeras, et tu t’enquerras bien ; et si* c’est la vérité, si
    la chose est établie, si cette abomination a été commise au milieu de toi,
    15 tu frapperas certainement par le tranchant de l’épée les habitants de cette ville ; tu la
    détruiras entièrement, et tout ce qui y sera, et toutes ses bêtes, par le tranchant de l’épée.
    16 Et tout son butin, tu le rassembleras au milieu de sa place, et tu brûleras tout entiers au
    feu la ville et tout son butin, à l’Éternel, ton Dieu ; et elle sera un monceau perpétuel, elle
    ne sera plus rebâtie.
    17 Et il ne s’attachera rien de cet anathème à ta main, afin que l’Éternel revienne de
    l’ardeur de sa colère, et qu’il te fasse miséricorde, et ait compassion de toi, et qu’il te
    multiplie, comme il a juré à tes pères,
    18 quand tu écouteras la voix de l’Éternel, ton Dieu, pour garder tous ses
    commandements que je te commande aujourd’hui, afin de pratiquer ce qui est droit aux
    yeux de l’Éternel, ton Dieu.

    Notes :
    — v. 5 : ôter, litt.: consumer, ici, et ailleurs souvent dans le Deutéronome.
    — v. 6 : litt.: sein. — v. 13 : ou : d’iniquité. — v. 14 : litt.: voici.

    ***

    Chapitre 14

    1 Vous êtes les fils de l’Éternel, votre Dieu : Vous ne vous ferez pas d’incisions, et vous ne
    vous ferez pas de tonsure entre les yeux, pour un mort.
    2 Car tu es un peuple saint, [consacré] à l’Éternel, ton Dieu, et l’Éternel t’a choisi, afin que
    tu sois pour lui un peuple qui lui appartienne en propre, d’entre tous les peuples qui sont
    sur la face de la terre.
    3 Tu ne mangeras aucune chose abominable.
    4 Ce sont ici les bêtes que vous mangerez : le boeuf, le mouton, et la chèvre ;
    5 le cerf, et la gazelle, et le daim, et le bouquetin, et le dishon, et le boeuf sauvage*, et le
    mouflon.
    6 Et toute bête qui a l’ongle fendu et le [pied] complètement divisé en deux ongles, et qui
    rumine, parmi les bêtes, vous la mangerez.
    7 Seulement, de ceci vous ne mangerez pas, d’entre celles qui ruminent et d’entre celles
    qui ont l’ongle fendu [et] divisé : le chameau, et le lièvre, et le daman ; car ils ruminent,
    mais ils n’ont pas l’ongle fendu ; ils vous sont impurs ;
    8 et le porc, car il a l’ongle fendu, mais il ne rumine pas ; il vous est impur. Vous ne
    mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leur corps mort.
    9 — Vous mangerez de ceci, d’entre tout ce qui est dans les eaux : vous mangerez tout ce
    qui a des nageoires et des écailles,
    10 et vous ne mangerez pas ce qui n’a point de nageoires et d’écailles ; cela vous est
    impur.
    11 — Vous mangerez tout oiseau* pur.
    12 Mais ceux-ci vous ne les mangerez pas : l’aigle, et l’orfraie, et l’aigle de mer,
    13 et le faucon, et le milan, et l’autour, selon son espèce ;
    14 et tout corbeau, selon son espèce ;
    15 et l’autruche femelle, et l’autruche mâle, et la mouette, et l’épervier, selon son espèce ;
    16 le hibou, et l’ibis, et le cygne*,
    17 et le pélican, et le vautour, et le plongeon,
    18 et la cigogne, et le héron, selon son espèce, et la huppe, et la chauve-souris.
    19 — Et tout reptile volant vous sera impur ; on n’en mangera pas.
    20 Vous mangerez tout oiseau pur.
    21 — Vous ne mangerez d’aucun corps mort ; tu le donneras à l’étranger qui est dans tes
    portes, et il le mangera ; ou tu le vendras au forain ; car tu es un peuple saint, [consacré] à
    l’Éternel, ton Dieu. — Tu ne cuiras pas le chevreau dans le lait de sa mère.
    22 Tu dîmeras exactement tout le rapport de ta semence, que ton champ produira chaque
    année.
    23 Et tu mangeras devant l’Éternel, ton Dieu, au lieu qu’il aura choisi pour y faire habiter
    son nom, la dîme de ton froment, de ton moût, et de ton huile, et les premiers-nés de ton
    gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l’Éternel, ton Dieu.
    24 Et si le chemin est trop long pour toi, de sorte que tu ne puisses les transporter, parce
    que le lieu que l’Éternel, ton Dieu, aura choisi pour y mettre son nom, sera trop éloigné de
    toi, parce que l’Éternel, ton Dieu, t’aura béni :
    25 alors tu les donneras pour de l’argent, et tu serreras l’argent dans ta main, et tu iras au
    lieu que l’Éternel, ton Dieu, aura choisi ;
    26 et tu donneras l’argent pour tout ce que ton âme désirera, pour du gros ou du menu
    bétail, ou pour du vin ou pour des boissons fortes, pour tout ce que ton âme te
    demandera, et tu le mangeras là, devant l’Éternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta
    maison.
    27 Et tu ne délaisseras pas le Lévite qui est dans tes portes, car il n’a point de part ni
    d’héritage avec toi.
    28 — Au bout de trois ans, tu mettras à part toute la dîme de ta récolte* de cette année-là,
    et tu la déposeras dans tes portes.
    29 Et le Lévite, qui n’a point de part ni d’héritage avec toi, et l’étranger, et l’orphelin, et la
    veuve, qui seront dans tes portes, viendront, et ils mangeront et seront rassasiés ; afin que
    l’Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tout l’ouvrage de ta main, que tu fais.

    Notes :
    — v. 5 : ou : antilope. — v. 11 : ailleurs aussi : petit oiseau. — v. 16 : voir note à Lévitique 11:18.
    — v. 28 : proprement : rapport.

    ***

    Chapitre 15

    1 Au bout de sept ans, tu feras relâche.
    2 Et c’est ici la manière du relâche : tout créancier relâchera sa main du prêt qu’il aura fait
    à son prochain ; il ne l’exigera pas de son prochain ou de son frère, car on aura proclamé
    le relâche de l’Éternel.
    3 Tu l’exigeras de l’étranger ; mais ta main relâchera ce que ton frère aura de ce qui
    t’appartient,
    4 sauf quand il n’y aura* point de pauvre au milieu de toi ; car l’Éternel te bénira
    abondamment dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne en héritage pour le posséder,
    5 pourvu seulement que tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu, pour
    prendre garde à pratiquer tout ce commandement que je te commande aujourd’hui.
    6 Car l’Éternel, ton Dieu, te bénira, comme Il t’a dit ; et tu prêteras sur gage à beaucoup de
    nations, mais toi tu n’emprunteras pas sur gage ; et tu domineras sur beaucoup de
    nations, et elles ne domineront pas sur toi.
    7 Quand il y aura au milieu de toi un pauvre, quelqu’un de tes frères, dans l’une de tes
    portes, dans ton pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu n’endurciras pas ton coeur, et tu
    ne fermeras pas ta main à ton frère pauvre ;
    8 mais tu lui ouvriras libéralement ta main, et tu lui prêteras sur gage, assez pour le besoin
    dans lequel il se trouve.
    9 Prends garde à toi, de peur qu’il n’y ait dans ton coeur quelque pensée de Bélial, et que
    tu ne dises : la septième année approche, l’année de relâche, et que ton oeil ne soit
    méchant contre ton frère pauvre, et que tu ne lui donnes pas, et qu’il ne crie contre toi à
    l’Éternel, et qu’il n’y ait du péché en toi.
    10 Tu lui donneras libéralement, et ton coeur ne sera pas triste quand tu lui donneras ; car
    à cause de cela l’Éternel, ton Dieu, te bénira dans toute ton oeuvre, et dans tout ce à quoi
    tu mettras la main.
    11 Car le pauvre ne manquera pas au milieu du pays ; c’est pourquoi je te commande,
    disant : Tu ouvriras libéralement ta main à ton frère, à ton affligé et à ton pauvre, dans ton
    pays.
    12 Si ton frère, un Hébreu, homme ou femme, t’a été vendu, il te servira six ans, et, la
    septième année, tu le renverras libre de chez toi.
    13 Et quand tu le renverras libre de chez toi, tu ne le renverras pas à vide.
    14 Tu lui donneras* libéralement de ton menu bétail, et de ton aire, et de ta cuve : tu lui
    donneras de ce en quoi l’Éternel, ton Dieu, t’aura béni ;
    15 et tu te souviendras que tu as été serviteur dans le pays d’Égypte, et que l’Éternel, ton
    Dieu, t’a racheté ; c’est pourquoi je te commande ces choses aujourd’hui.
    16 — Et s’il arrive qu’il te dise : Je ne sortirai pas de chez toi (car il t’aime, toi et ta maison,
    et il se trouve bien chez toi),
    17 alors tu prendras un poinçon et tu lui en perceras l’oreille contre la porte, et il sera ton
    serviteur pour toujours ; et tu feras aussi de même avec ta servante.
    18 Ce ne sera pas à tes yeux chose pénible de le renvoyer libre de chez toi, car il t’a servi
    six ans, [ce qui te vaut] le double du salaire d’un mercenaire ; et l’Éternel, ton Dieu, te
    bénira dans tout ce que tu feras.
    19 Tu sanctifieras à l’Éternel, ton Dieu, tout premier-né mâle qui naîtra parmi ton gros
    bétail ou ton menu bétail. Tu ne laboureras pas avec le premier-né de ta vache ; et tu ne
    tondras pas le premier-né de tes brebis :
    20 tu le mangeras, toi et ta maison, devant l’Éternel, ton Dieu, d’année en année, au lieu
    que l’Éternel aura choisi.
    21 Et s’il a un défaut corporel, s’il est boiteux ou aveugle, [s’il a] un mauvais défaut
    quelconque, tu ne le sacrifieras pas à l’Éternel, ton Dieu :
    22 tu le mangeras dans tes portes ; celui qui est impur et celui qui est pur [en mangeront]
    également, comme de la gazelle et du cerf.
    23 Seulement, tu n’en mangeras pas le sang ; tu le verseras sur la terre, comme de l’eau.

    Notes :
    — v. 4 : ou : seulement il n’y aura. — v. 14 : donner, ici proprement : orner, comme d’un collier.

    ***

    La Bonne Semence : Appelé

    « Deutéronome 11-12Deutéronome 16-18 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :