• Esaïe 21-24

    Chapitre 21

    1 L’oracle touchant le désert de la mer. Comme des tourbillons dans le midi quand ils passent, il vient du désert, du pays terrible.
    2 Une cruelle vision m’est révélée : Le perfide agit perfidement, et le destructeur détruit. Monte, Élam ! assiège, Médie ! J’ai fait cesser tout son gémissement*.
    3 C’est pourquoi mes reins sont remplis de douleur ; des angoisses m’ont saisi comme les angoisses de celle qui enfante ; je suis courbé, à ne pas entendre* ; je suis terrifié à n’y pas voir** ;
    4 mon cœur bat* ; le tremblement s’est emparé de moi ; la nuit de mon plaisir, il me l’a changée en effroi.
    5 Dresse la table ; fais le guet ; mange, bois… Princes, levez-vous, oignez le bouclier !
    6 Car ainsi m’a dit le Seigneur : Va, place une sentinelle ; qu’elle déclare ce qu’elle voit.
    7 Et elle vit un char*, une couple de cavaliers**, un char [attelé] d’ânes, un char [attelé] de chameaux. Et elle écouta diligemment, avec grande attention ;
    8 et elle cria [comme] un lion : Seigneur, je me tiens dans la vedette constamment, de jour, et je suis là faisant ma garde toutes les nuits….
    9 Et voici, il vient un char* d’hommes, une couple de cavaliers ! Et il répondit, et dit : Babylone est tombée, elle est tombée, et toutes les images de ses dieux sont brisées par terre.
    10 Ô vous, mon blé battu*, et le fruit** de mon aire ! ce que j’ai ouï de l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël, je vous l’ai rapporté.
    *
    11 L’oracle touchant Duma. Il me crie de Séhir : Sentinelle, à quoi en est la nuit ? Sentinelle, à quoi en est la nuit ?
    12 La sentinelle dit : Le matin vient, et aussi la nuit. Si vous voulez vous enquérir, enquérez-vous ; revenez, venez.
    *
    13 L’oracle contre l’Arabie. Vous logerez dans la forêt* de l’Arabie, caravanes des Dedanites. À la rencontre de celui qui a soif apportez de l’eau !
    14 Les habitants du pays de Théma viennent avec leur pain au-devant de celui qui fuit ;
    15 car ils s’enfuient devant les épées, devant l’épée dégainée, et devant l’arc tendu, et devant le poids de la guerre.
    16 Car ainsi m’a dit le Seigneur : Encore une année comme les années d’un mercenaire, et toute la gloire de Kédar aura pris fin,
    17 et le reste du nombre des archers des hommes forts des fils de Kédar sera amoindri ; car l’Éternel, le Dieu d’Israël, a parlé.

    Notes:
    — v. 2 : celui de Babel ; selon d’autres : celui que Babel a causé. — v. 3* : ou : à force d’avoir entendu. — v. 3** : ou : à force d’avoir vu. — v. 4 : ou : est inquiet, litt. : erre.
    — v. 7*, 9 : ou : de la cavalerie. — v. 7** : ou : des cavaliers, deux à deux.
    — v. 10* : c’est-à-dire Israël ; d’autres l’appliquent à Babylone. — v. 10** : litt. : fils.
    — v. 13 : ou : les lieux incultes.

    ***

    Chapitre 22

    1 L’oracle touchant la vallée de vision. Qu’as-tu donc que tu sois tout entière montée sur les toits,
    2 toi qui étais pleine de mouvement, ville bruyante, cité joyeuse ? Tes tués ne sont pas tués par l’épée et ne sont pas morts à la guerre ;
    3 tous tes chefs se sont enfuis ensemble : ils sont faits prisonniers sans l’arc* ; tous les tiens qui sont trouvés sont faits prisonniers ensemble ; ils fuyaient au loin.
    4 C’est pourquoi j’ai dit : Détournez-vous de moi, que je pleure amèrement ! Ne vous pressez pas de me consoler au sujet de la ruine de la fille de mon peuple.
    5 Car [c’est] un jour de trouble et d’écrasement et de consternation [de la part] du Seigneur, l’Éternel des armées, dans la vallée de vision ; on renverse la muraille, et des cris [retentissent] vers la montagne.
    6 Élam porte le carquois, avec des chars d’hommes [et] des cavaliers ; et Kir découvre le bouclier.
    7 Et il arrivera que les meilleures* de tes vallées seront remplies de chars, et la cavalerie s’établira à la porte.
    8 Et il ôte la couverture de Juda. Et tu as regardé en ce jour-là vers l’arsenal de la maison de la forêt ;
    9 et vous avez vu les brèches de la ville de David, qu’elles sont nombreuses ; et vous avez rassemblé les eaux de l’étang inférieur ;
    10 et vous avez compté les maisons de Jérusalem ; et vous avez démoli les maisons pour fortifier la muraille ;
    11 et vous avez fait un réservoir entre les murs, pour les eaux du vieil étang ; mais vous n’avez pas regardé vers celui qui a fait [cela], ni tourné vos regards vers celui qui l’a formé* dès longtemps.
    12 Et le Seigneur, l’Éternel des armées, appela en ce jour-là à pleurer et à se lamenter, et à se raser les cheveux, et à ceindre le sac :
    13 et voici, l’allégresse et la joie ! On tue des bœufs et on égorge des moutons, on mange de la chair et on boit du vin : Mangeons et buvons, car demain nous mourrons !
    14 Et il a été révélé dans mes oreilles de par l’Éternel des armées : Si [jamais] cette iniquité vous est pardonnée*, jusqu’à ce que vous mouriez, dit le Seigneur, l’Éternel des armées !
    15 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel des armées : Va, entre auprès de cet intendant, auprès de Shebna, qui est [établi] sur la maison :
    16 Qu’as-tu ici, et qui as-tu ici, que tu te creuses un sépulcre ici, [comme] qui creuse son sépulcre sur la hauteur, et se taille dans le rocher une habitation ?
    17 Voici, l’Éternel te jettera loin avec force*, et te couvrira entièrement.
    18 T’enroulant en pelote, il te roulera comme une boule dans un pays spacieux. Là tu mourras, et là seront les chars de ta gloire, ô opprobre* de la maison de ton Seigneur !
    19 Et je te chasserai de ta place, et te renverserai* de ta position.
    20 Et il arrivera, en ce jour-là, que j’appellerai mon serviteur Éliakim, fils de Hilkija ;
    21 et je le revêtirai de ta tunique, et je le fortifierai avec ta ceinture*, et je mettrai ton intendance en sa main ; et il sera pour père aux habitants de Jérusalem et à la maison de Juda.
    22 Et je mettrai la clef de la maison de David sur son épaule ; et il ouvrira, et personne ne fermera ; et il fermera, et personne n’ouvrira.
    23 Et je le fixerai comme un clou dans un lieu sûr, et il sera un trône de gloire pour la maison de son père ;
    24 et on suspendra sur lui toute la gloire de la maison de son père : les descendants et les rejetons, tous les petits vases, tant les coupes que toutes les amphores.
    25 — En ce jour-là, dit l’Éternel des armées, le clou fixé en un lieu sûr sera ôté, et sera brisé et tombera ; et le fardeau qui y est [suspendu] sera coupé*, car l’Éternel a parlé.

    Notes:
    — v. 3 : quelques-uns : faits prisonniers par les archers. — v. 7 : litt. : le choix. — v. 11 : ou : l’avait résolu. — v. 14 : ailleurs aussi : expiée.
    — v. 17 : litt. : avec le jet d’un homme fort. — v. 18 : ou : ils seront l’opprobre. — v. 19 : hébreu : il (Dieu) te renversera.
    — v. 21 : ou : je lui attacherai fortement. — v. 25 : ou : abattu, détruit.

    ***

    Chapitre 23

    1 L’oracle sur Tyr. Hurlez, navires de Tarsis, car elle est dévastée, de sorte qu’il n’y a pas de maisons, personne qui entre. Du pays de Kittim* cela leur est révélé.
    2 Tenez-vous en silence, habitants de l’île* ! Les marchands de Sidon qui passent par la mer t’ont remplie !
    3 Et sur de grandes eaux la semence du Shikhor, la moisson du Nil, était son revenu ; et elle était le marché des nations.
    4 Aie honte, Sidon, car la mer a parlé, la force de la mer, disant : Je n’ai pas été en travail d’enfant, je n’ai pas enfanté, et je n’ai pas nourri de jeunes hommes, ni élevé de vierges. —
    5 Quand la rumeur est arrivée en Égypte, ils ont été dans l’angoisse à [l’ouïe des] nouvelles de Tyr*.
    6 Traversez vers Tarsis, hurlez, vous, les habitants de l’île* !
    7 Est-ce là votre [ville] joyeuse, qui avait son origine dès les jours d’autrefois ? Ses pieds la porteront pour demeurer au loin en étrangère.
    8 Qui a pris ce conseil à l’égard de Tyr, distributrice de couronnes, dont les négociants étaient des princes, dont les marchands étaient les nobles* de la terre ?
    9 L’Éternel des armées a pris ce conseil, pour profaner l’orgueil de toute gloire, pour réduire à néant tous les nobles* de la terre.
    10 Répands-toi sur ton pays comme le Nil, fille de Tarsis ; il n’y a plus rien qui retienne !
    11 Il a étendu sa main sur la mer ; il a fait trembler les royaumes. L’Éternel a commandé contre Canaan, d’en détruire les forteresses,
    12 et il a dit : Tu ne t’égayeras plus, vierge opprimée*, fille de Sidon ! Lève-toi, passe à Kittim ; là encore il n’y aura pas de repos pour toi.
    13 Vois le pays des Chaldéens : ce peuple n’existait pas ; Assur l’a fondé pour les habitants des déserts : ils ont élevé leurs tours, ils ont renversé ses palais ; il en a fait des ruines.
    14 Hurlez, navires de Tarsis, car votre forteresse est détruite.
    15 Et il arrivera, en ce jour-là, que Tyr sera oubliée soixante-dix ans, selon les jours d’un roi. Au bout de soixante-dix ans, ce sera pour Tyr comme la chanson d’une prostituée.
    16 Prends la harpe, fais le tour de la ville, prostituée oubliée ! Touche habilement les cordes, multiplie tes chansons, afin qu’on se souvienne de toi.
    17 Et il arrivera qu’au bout de soixante-dix ans, l’Éternel visitera Tyr ; et elle reviendra à ses présents et se prostituera avec tous les royaumes de la terre, sur la face du sol.
    18 Et ses marchandises et les présents qu’on lui fera* seront saints, [consacrés] à l’Éternel ; ils ne seront pas accumulés et ils ne seront pas amassés ; car sa marchandise sera pour ceux qui demeurent devant l’Éternel, afin qu’ils mangent et soient rassasiés, et afin qu’ils aient des vêtements magnifiques**.

    Notes:
    — v. 1 : Chypre. — v. 2 : ou : de la côte. — v. 5 : ou : Comme ils ont été dans l’angoisse à [l’ouïe de] la rumeur touchant l’Égypte, ainsi ils le seront à [l’ouïe de] la rumeur de Tyr.
    — v. 6 : ou : de la côte. — v. 8, 9 : litt. : honorés. — v. 12 : d’autres : déshonorée.— v. 18* : litt. : ses présents. — v. 18** : ou : durables.

    ***

    Chapitre 24

    1 Voici, l’Éternel rend le pays* vide et le dévaste ; et il bouleverse sa face, et il disperse ses habitants.
    2 Et il en sera, comme du peuple, ainsi du sacrificateur ; comme du serviteur, ainsi de son maître ; comme de la servante, ainsi de sa maîtresse ; comme de l’acheteur, ainsi du vendeur ; comme du prêteur, ainsi de l’emprunteur ; de celui qui prête à usure, comme de celui à qui est fait un prêt à usure.
    3 Le pays sera entièrement vidé et entièrement pillé ; car l’Éternel a dit cette parole.
    4 Le pays* mène deuil et se fane, le monde languit et se fane ; ils languissent, — le peuple haut élevé du pays.
    5 Et le pays est souillé sous ceux qui l’habitent ; car ils ont transgressé les lois, changé le statut, violé l’alliance éternelle.
    6 C’est pourquoi la malédiction a dévoré le pays, et ceux qui l’habitent subissent la peine de leur culpabilité* ; c’est pourquoi les habitants du pays sont consumés et il ne reste que peu d’hommes.
    7 Le moût mène deuil, la vigne languit ; tous ceux qui étaient joyeux de cœur soupirent ;
    8 la joie des tambourins a cessé, le bruit tumultueux de ceux qui se réjouissent a pris fin, la joie de la harpe a cessé ;
    9 ils ne boivent pas le vin en chantant, les boissons fortes sont amères pour ceux qui les boivent.
    10 La cité de désolation est ruinée ; toute maison est fermée, de sorte que personne n’y entre.
    11 Il y a un cri dans les rues au sujet du vin. Toute joie est assombrie, l’allégresse est bannie du pays ;
    12 la désolation reste dans la ville, et la porte est brisée, — une ruine.
    13 Car il en sera ainsi au milieu du pays, parmi les peuples, — comme quand on secoue l’olivier, comme le grappillage quand la vendange est achevée.
    14 Ceux-ci* élèveront leur voix, ils exulteront, ils pousseront des cris de joie depuis la mer, à cause de la majesté de l’Éternel.
    15 C’est pourquoi glorifiez l’Éternel dans les pays de l’aurore*, — le nom de l’Éternel, le Dieu d’Israël, dans les îles de l’occident**.
    16 Du bout du pays* nous avons entendu des chants : Gloire au juste ! Et j’ai dit : Ma maigreur*, ma maigreur*, malheur à moi ! Les perfides ont agi perfidement, les perfides ont agi avec une insigne perfidie.
    17 La frayeur, et la fosse, et le piège, sont sur toi, habitant du pays.
    18 Et il arrivera que celui qui s’enfuit de devant le cri de la frayeur tombera dans la fosse, et celui qui monte du milieu de la fosse sera pris dans le piège ; car les fenêtres d’en haut sont ouvertes, et les fondements de la terre sont ébranlés.
    19 La terre est entièrement brisée, la terre se dissout, la terre est violemment remuée ;
    20 la terre chancelle, elle chancelle comme un homme ivre ; elle est ébranlée deçà et delà comme une cabane pour la nuit ; sa transgression pèse sur elle : elle tombera et ne se relèvera pas.
    21 Et il arrivera, en ce jour-là, que l’Éternel visitera* l’armée d’en haut, en haut, et les rois de la terre, sur la terre.
    22 Et ils seront assemblés dans la fosse, comme on assemble des prisonniers, et ils seront renfermés dans la prison ; et après beaucoup de jours ils seront visités.
    23 Et la lune rougira, et le soleil aura honte ; car l’Éternel des armées régnera en la montagne de Sion et à Jérusalem, et devant ses anciens, en gloire*.

    Notes:
    — v. 1, 4 : ou : la terre. — v. 6 : ou : sont dévastés. — v. 14 : les épargnés de la dispersion d’Israël. — v. 15* : mot très-différemment interprété. — v. 15** : ou : de la mer.
    — v. 16 : ou : de la terre. — v. 16 : ou : Maigreur à moi ; selon quelques-uns : mon secret. — v. 21 : ailleurs aussi : punira. — v. 23 : ou : et il y aura gloire devant ses anciens.

    ***

    « Esaïe 15-20
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :