• Exode 13-15

    Chapitre 13

    1 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
    2 Sanctifie-moi tout premier-né, tout ce qui ouvre la matrice parmi les fils d’Israël, tant des
    hommes que des bêtes ; il est à moi.
    3 Et Moïse dit au peuple : Souvenez-vous de ce jour, auquel vous êtes sortis d’Égypte, de
    la maison de servitude*, car l’Éternel vous en a fait sortir à main forte ; et on ne mangera
    point de pain levé.
    4 Vous sortez aujourd’hui, au mois d’Abib*.
    5 Et quand l’Éternel t’aura fait entrer dans le pays du Cananéen, du Héthien, de
    l’Amoréen, du Hévien, et du Jébusien, qu’il a juré à tes pères de te donner, pays ruisselant
    de lait et de miel, il arrivera que tu feras ce service en ce mois-ci.
    6 Pendant sept jours tu mangeras des pains sans levain, et le septième jour il y aura une
    fête à l’Éternel.
    7 On mangera pendant les sept jours des pains sans levain ; et il ne se verra point chez toi
    de pain levé, et il ne se verra point de levain chez toi, dans tous tes confins.
    8 Et tu raconteras [ces choses] à ton fils, en ce jour-là, disant : C’est à cause de ce que
    l’Éternel m’a fait quand je sortis d’Égypte.
    9 Et cela te sera un signe sur ta main, et un mémorial entre tes yeux, afin que la loi de
    l’Éternel soit en ta bouche, car l’Éternel t’a fait sortir d’Égypte à main forte.
    10 Et tu garderas ce statut en sa saison, d’année en année*.
    11 Et il arrivera, quand l’Éternel t’aura fait entrer dans le pays du Cananéen, comme il l’a
    juré à toi et à tes pères, et qu’il te l’aura donné,
    12 que tu consacreras à l’Éternel tout ce qui ouvre la matrice, et tout ce qui ouvre la
    portière des bêtes qui t’appartiendront : les mâles seront à l’Éternel.
    13 Et tout premier fruit des ânes, tu le rachèteras avec un agneau* ; et si tu ne le rachètes
    pas, tu lui briseras la nuque. Et tout premier-né des hommes parmi tes fils, tu le
    rachèteras.
    14 Et quand ton fils t’interrogera à l’avenir, disant : Qu’est-ce que ceci ? alors tu lui diras :
    À main forte l’Éternel nous a fait sortir d’Égypte, de la maison de servitude*.
    15 Et il arriva, quand le Pharaon s’obstinait à ne pas nous laisser aller, que l’Éternel tua
    tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, depuis le premier-né des hommes jusqu’au
    premier-né des bêtes ; c’est pourquoi je sacrifie à l’Éternel tout ce qui ouvre la matrice, les
    mâles, et je rachète tout premier-né de mes fils.
    16 Et ce sera un signe sur ta main et un fronteau entre tes yeux, car à main forte l’Éternel
    nous a fait sortir d’Égypte.
    *
    17 Et il arriva, quand le Pharaon laissa aller le peuple, que Dieu ne les conduisit pas par le
    chemin du pays des Philistins, qui est pourtant proche ; car Dieu dit : De peur que le
    peuple ne se repente lorsqu’ils verront la guerre, et qu’ils ne retournent en Égypte.
    18 Et Dieu fit faire un détour au peuple par le chemin du désert de la mer Rouge ; et les
    fils d’Israël montèrent en ordre de bataille* hors du pays d’Égypte.
    19 Et Moïse prit les os de Joseph avec lui, car il avait expressément fait jurer les fils
    d’Israël, disant : Certainement Dieu vous visitera ; et vous ferez monter mes os d’ici avec
    vous.
    20 Et ils partirent de Succoth, et campèrent à Etham, à l’extrémité du désert.
    21 Et l’Éternel allait devant eux, de jour dans une colonne de nuée pour les conduire par le
    chemin, et de nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu’ils marchassent jour
    et nuit :
    22 la colonne de nuée ne se retira point, le jour, ni la colonne de feu, la nuit, de devant le
    peuple.

    Notes:
    — v. 3, 14 : litt.: de serviteur. — v. 4 : mois de la maturité des épis.
    — v. 10 : litt.: de jours en jours. — v. 13 : ou : chevreau.
    — v. 18 : ou : ceints.

    ***

    Chapitre 14

    1 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
    2 Dis aux fils d’Israël qu’ils se détournent, et qu’ils campent devant Pi-Hahiroth, entre
    Migdol et la mer ; devant Baal-Tsephon, vis-à-vis, vous camperez près de la mer.
    3 Et le Pharaon dira des fils d’Israël : Ils sont embarrassés dans le pays, le désert les a
    enfermés.
    4 Et j’endurcirai le coeur du Pharaon, et il les poursuivra : et je serai glorifié dans le
    Pharaon et en toute son armée ; et les Égyptiens sauront que je suis l’Éternel. Et ils firent
    ainsi.
    5 Et il fut rapporté au roi d’Égypte que le peuple s’était enfui ; et le coeur du Pharaon et de
    ses serviteurs fut changé à l’égard du peuple, et ils dirent : Qu’avons-nous fait de laisser
    aller Israël, pour qu’il ne nous servît plus ?
    6 Et il attela son char, et prit son peuple avec lui.
    7 Et il prit six cents chars d’élite, et tous les chars de l’Égypte, et des capitaines sur tous.
    8 Et l’Éternel endurcit le coeur du Pharaon, roi d’Égypte, et il poursuivit les fils d’Israël. Et
    les fils d’Israël sortaient à main levée.
    9 Et les Égyptiens les poursuivirent ; et tous les chevaux, les chars du Pharaon, et ses
    cavaliers et son armée, les atteignirent campés près de la mer, près de Pi-Hahiroth,
    devant Baal-Tsephon.
    10 Et le Pharaon s’approcha, et les fils d’Israël levèrent leurs yeux, et voici, les Égyptiens
    marchaient après eux : et les fils d’Israël eurent une grande peur, et crièrent à l’Éternel ;
    11 et ils dirent à Moïse : Est-ce parce qu’il n’y avait pas de sépulcres en Égypte, que tu
    nous as emmenés pour mourir dans le désert ? Que nous as-tu fait, de nous avoir fait
    sortir d’Égypte ?
    12 N’est-ce pas ici la parole que nous te disions en Égypte, disant : Laisse-nous, et nous
    servirons les Égyptiens ? Car il nous vaut mieux servir les Égyptiens que de mourir dans
    le désert.
    13 Et Moïse dit au peuple : Ne craignez point ; tenez-vous là, et voyez la délivrance de
    l’Éternel, qu’il opérera pour vous aujourd’hui ; car les Égyptiens que vous voyez
    aujourd’hui, vous ne les verrez plus, à jamais.
    14 L’Éternel combattra pour vous, et vous, vous demeurerez tranquilles*.
    15 Et l’Éternel dit à Moïse : Que cries-tu à moi ? Parle aux fils d’Israël, et qu’ils marchent.
    16 Et toi, lève ta verge, et étends ta main sur la mer, et fends-la ; et que les fils d’Israël
    entrent au milieu de la mer à sec.
    17 Et moi, voici, j’endurcirai le coeur des Égyptiens, et ils entreront après eux ; et je me
    glorifierai dans le Pharaon et en toute son armée, en ses chars et en ses cavaliers ;
    18 et les Égyptiens sauront que je suis l’Éternel, quand je serai glorifié dans le Pharaon,
    en ses chars et en ses cavaliers.
    19 Et l’Ange de Dieu, qui allait devant le camp d’Israël, partit, et s’en alla derrière eux ; et
    la colonne de nuée partit de devant eux et se tint derrière eux ;
    20 et elle vint entre le camp des Égyptiens et le camp d’Israël ; et elle fut [pour les uns]
    une nuée et des ténèbres, et [pour les autres] elle éclairait la nuit ; et l’un n’approcha pas
    de l’autre de toute la nuit.
    21 Et Moïse étendit sa main sur la mer : et l’Éternel fit aller la mer toute la nuit par un fort
    vent d’orient, et mit la mer à sec, et les eaux se fendirent ;
    22 et les fils d’Israël entrèrent au milieu de la mer à sec ; et les eaux étaient pour eux un
    mur à leur droite et à leur gauche.
    23 Et les Égyptiens les poursuivirent, et entrèrent après eux, tous les chevaux du
    Pharaon, ses chars et ses cavaliers, au milieu de la mer.
    24 Et il arriva, sur la veille du matin, que l’Éternel, dans la colonne de feu et de nuée,
    regarda l’armée des Égyptiens, et mit en désordre l’armée des Égyptiens.
    25 Et il ôta les roues de leurs chars, et fit qu’on les menait difficilement. Et les Égyptiens
    dirent : Fuyons devant Israël, car l’Éternel combat pour eux contre les Égyptiens.
    26 Et l’Éternel dit à Moïse : Étends ta main sur la mer, et les eaux retourneront sur les
    Égyptiens, sur leurs chars et sur leurs cavaliers.
    27 Et Moïse étendit sa main sur la mer : et, vers le matin, la mer reprit sa force ; et les
    Égyptiens s’enfuirent à sa rencontre ; et l’Éternel précipita les Égyptiens au milieu de la
    mer.
    28 Et les eaux retournèrent et couvrirent les chars et les cavaliers de toute l’armée du
    Pharaon qui était entrée après eux dans la mer ; il n’en resta pas même un seul.
    29 Et les fils d’Israël marchèrent à sec au milieu de la mer, et les eaux étaient pour eux un
    mur à leur droite et à leur gauche.
    30 Et l’Éternel délivra en ce jour-là Israël de la main des Égyptiens, et Israël vit les
    Égyptiens morts sur le rivage de la mer.
    31 Et Israël vit la grande puissance* que l’Éternel avait déployée** contre les Égyptiens ;
    et le peuple craignit l’Éternel, et ils crurent à l’Éternel, et à Moïse son serviteur.

    Notes:
    — v. 14 : ou : vous vous tairez.
    — v. 31* : litt.: main. — v. 31** : litt.: faite.

    ***

    Chapitre 15

    1 Alors Moïse et les fils d’Israël chantèrent ce cantique à l’Éternel, et parlèrent, disant :
    Je chanterai à l’Éternel, car il s’est hautement élevé ; il a précipité dans la mer le cheval et
    celui qui le montait.
    2 Jah* est ma force et mon cantique**, et il a été mon salut. Il est mon *Dieu, et je lui
    préparerai une habitation***, — le Dieu de mon père, et je l’exalterai.
    3 L’Éternel est un homme de guerre ; l’Éternel est son nom.
    4 Les chars du Pharaon, et son armée, il les a jetés dans la mer ; l’élite de ses capitaines
    a été enfoncée dans la mer Rouge.
    5 Les abîmes les ont couverts ; ils sont descendus dans les eaux profondes, comme une
    pierre.
    6 Ta droite, ô Éternel ! s’est montrée magnifique en force ; ta droite, ô Éternel ! a écrasé
    l’ennemi.
    7 Et dans la grandeur de ta majesté, tu as détruit ceux qui s’élevaient contre toi ; tu as
    lâché ta colère, elle les a dévorés comme du chaume.
    8 Et par le souffle de tes narines, les eaux se sont amoncelées ; les courants se sont
    dressés comme une muraille ; les abîmes sont devenus solides au coeur de la mer.
    9 L’ennemi disait : Je poursuivrai, j’atteindrai, je partagerai le butin ; mon âme sera
    assouvie d’eux ; je tirerai mon épée, ma main les exterminera.
    10 Tu as soufflé de ton souffle, la mer les a couverts ; ils se sont enfoncés comme du
    plomb dans les eaux magnifiques.
    11 Qui est comme toi parmi les *dieux, ô Éternel ? Qui est comme toi, magnifique en
    sainteté, terrible en louanges, opérant des merveilles ?
    12 Tu as étendu ta droite, la terre les a engloutis.
    13 Tu as conduit par ta bonté ce peuple que tu as racheté ; tu l’as guidé par ta force
    jusqu’à la demeure de ta sainteté.
    14 Les peuples l’ont entendu, ils ont tremblé ; l’effroi a saisi les habitants de la Philistie.
    15 Alors les chefs d’Édom ont été épouvantés ; le tremblement a saisi les forts de Moab ;
    tous les habitants de Canaan se sont fondus.
    16 La crainte et la frayeur sont tombées sur eux : par la grandeur de ton bras ils sont
    devenus muets comme une pierre, jusqu’à ce que ton peuple, ô Éternel, ait passé, jusqu’à
    ce qu’ait passé ce peuple que tu t’es acquis.
    17 Tu les introduiras et tu les planteras sur la montagne de ton héritage, le lieu* que tu as
    préparé pour ton habitation, ô Éternel ! le sanctuaire, ô Seigneur ! que tes mains ont établi.
    18 L’Éternel régnera à toujours et à perpétuité.
    19 Car le cheval du Pharaon est entré dans la mer, avec son char et ses cavaliers, et
    l’Éternel a fait retourner sur eux les eaux de la mer ; et les fils d’Israël ont marché à sec au
    milieu de la mer.
    20 Et Marie, la prophétesse, soeur d’Aaron, prit un tambourin en sa main, et toutes les
    femmes sortirent après elle, avec des tambourins et en choeurs* ;
    21 et Marie leur répondait :
    Chantez à l’Éternel, car il s’est hautement élevé ; il a précipité dans la mer le cheval et
    celui qui le montait.
    22 Et Moïse fit partir Israël de la mer Rouge, et ils sortirent vers le désert de Shur ; et ils
    marchèrent trois jours dans le désert, et ne trouvèrent point d’eau.
    23 Et ils vinrent à Mara ; mais ils ne pouvaient boire des eaux de Mara, car elles étaient
    amères : c’est pourquoi son nom fut appelé Mara*.
    24 Et le peuple murmura contre Moïse, disant : Que boirons-nous ?
    25 Et il cria à l’Éternel ; et l’Éternel lui enseigna un bois, et il le jeta dans les eaux, et les
    eaux devinrent douces. Là il lui* donna un statut et une ordonnance**, et là il l’éprouva, et
    dit :
    26 Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu, et si tu fais ce qui est droit à
    ses yeux, et si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu gardes tous ses statuts, je
    ne mettrai sur toi aucune des maladies que j’ai mises sur l’Égypte, car je suis l’Éternel qui
    te guérit.
    27 Puis ils vinrent à Élim, où il y avait douze fontaines d’eau et soixante-dix palmiers ; et
    ils campèrent là, auprès des eaux.

    Notes:
    — v. 2* : Jah, abréviation du nom de Jéhovah, mais l’expression de son existence absolue, plutôt que de l’éternité de son être ; voir Ps. 68:4.
    — v. 2** : proprement : cantique de louange. — v. 2*** : selon quelques-uns : je le glorifierai. — v. 17 : lieu fixe.
    — v. 20 : choeurs de danse. — v. 23 : amertume. — v. 25* : c. à d. au peuple. — v. 25** : litt.: un jugement.

    ***

    La Bonne Semence : Par la porte entrouverte

    « Exode 10-12Exode 16-18 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :