• Genèse 26-28

    Chapitre 26

    1 Et il y eut une famine dans le pays, outre la première famine qui avait eu lieu aux jours
    d’Abraham ; et Isaac s’en alla vers Abimélec, roi des Philistins, à Guérar.
    2 Et l’Éternel lui apparut, et dit : Ne descends pas en Égypte ; demeure dans le pays que
    je t’ai dit ;
    3 séjourne dans ce pays-ci, et je serai avec toi, et je te bénirai ; car à toi et à ta semence
    je donnerai tous ces pays, et j’accomplirai le serment que j’ai juré à Abraham, ton père,
    4 et je multiplierai ta semence comme les étoiles des cieux, et je donnerai tous ces pays à
    ta semence, et toutes les nations de la terre se béniront* en ta semence,
    5 — parce qu’Abraham a écouté ma voix, et a gardé mon ordonnance, mes
    commandements, mes statuts et mes lois.
    6 Et Isaac habita à Guérar.
    7 Et les hommes du lieu s’enquirent au sujet de sa femme, et il dit : C’est ma soeur, car il
    craignait de dire : ma femme ; de peur, [pensait-il], que les hommes du lieu ne me tuent à
    cause de Rebecca, car elle est belle de visage.
    8 Et il arriva, comme son séjour dans ce [lieu] se prolongeait, qu’Abimélec, roi des
    Philistins, regarda par la fenêtre ; et il vit, et voici, Isaac se jouait avec Rebecca sa femme.
    9 Et Abimélec appela Isaac, et dit : Voici, assurément c’est ta femme ; et comment as-tu
    dit : C’est ma soeur ? Et Isaac lui dit : Parce que je disais : De peur que je ne meure à
    cause d’elle.
    10 Et Abimélec dit : Qu’est-ce que tu nous as fait ? Car peu s’en est fallu que quelqu’un du
    peuple n’ait couché avec ta femme, et tu aurais fait venir la culpabilité sur nous.
    11 Et Abimélec commanda à tout le peuple, disant : Celui qui touchera cet homme ou sa
    femme sera certainement mis à mort.
    12 Et Isaac sema dans cette terre ; et il recueillit cette année-là le centuple ; et l’Éternel le
    bénit.
    13 Et l’homme grandissait, et il allait grandissant de plus en plus, jusqu’à ce qu’il devint
    fort grand ;
    14 et il eut des troupeaux de menu bétail, et des troupeaux de gros bétail, et beaucoup de
    serviteurs ; et les Philistins lui portèrent envie ;
    15 et tous les puits que les serviteurs de son père avaient creusés aux jours d’Abraham,
    son père, les Philistins les bouchèrent et les remplirent de terre*.
    16 Et Abimélec dit à Isaac : Va-t’en d’avec nous ; car tu es beaucoup plus puissant que
    nous.
    17 Et Isaac partit de là, et campa dans la vallée de Guérar, et y habita.
    18 Et Isaac recreusa les puits d’eau qu’on avait creusés aux jours d’Abraham, son père, et
    que les Philistins avaient bouchés après la mort d’Abraham ; et il leur donna des noms
    selon les noms que son père leur avait donnés.
    19 Et les serviteurs d’Isaac creusèrent dans la vallée, et ils y trouvèrent un puits d’eau
    vive.
    20 Et les bergers de Guérar contestèrent avec les bergers d’Isaac, disant : L’eau est à
    nous. Et il appela le nom du puits Ések*, parce qu’ils s’étaient disputés avec lui.
    21 Et ils creusèrent un autre puits, et ils contestèrent aussi pour celui-là ; et il appela son
    nom Sitna*.
    22 Et il se transporta de là, et creusa un autre puits, et ils ne contestèrent pas pour celuilà
    ; et il appela son nom Rehoboth*, parce que, dit-il, l’Éternel nous a maintenant donné de
    l’espace, et nous fructifierons dans le pays.
    23 Et de là il monta à Beër-Shéba.
    24 Et l’Éternel lui apparut cette nuit-là, et dit : Je suis le Dieu d’Abraham ton père ; ne
    crains pas, car je suis avec toi ; et je te bénirai, et je multiplierai ta semence, à cause
    d’Abraham, mon serviteur.
    25 Et il bâtit là un autel, et invoqua le nom de l’Éternel ; et il y dressa sa tente ; et les
    serviteurs d’Isaac y creusèrent un puits.
    26 Et Abimélec alla de Guérar vers lui, avec Akhuzzath, son ami, et Picol, chef de son
    armée.
    27 Et Isaac leur dit : Pourquoi venez-vous vers moi, puisque vous me haïssez et que vous
    m’avez renvoyé d’auprès de vous ?
    28 Et ils dirent : Nous avons vu clairement que l’Éternel est avec toi, et nous avons dit :
    Qu’il y ait donc un serment* entre nous, entre nous et toi ; et nous ferons une alliance avec
    toi :
    29 que tu ne nous feras pas de mal, comme nous ne t’avons pas touché, et comme nous
    ne t’avons fait que du bien, et t’avons renvoyé en paix. Tu es maintenant le béni de
    l’Éternel.
    30 Et il leur fit un festin, et ils mangèrent et burent.
    31 Et ils se levèrent de bon matin, et se jurèrent l’un à l’autre ; et Isaac les renvoya, et ils
    s’en allèrent d’avec lui en paix.
    32 Et il arriva, en ce jour-là, que les serviteurs d’Isaac vinrent, et l’avertirent au sujet du
    puits qu’ils avaient creusé, et lui dirent : Nous avons trouvé de l’eau.
    33 Et il l’appela Shéba* ; c’est pourquoi le nom de la ville a été Beër-Shéba, jusqu’à
    aujourd’hui.
    34 Et Ésaü était âgé de quarante ans, et il prit pour femmes Judith, fille de Beéri, le
    Héthien, et Basmath, fille d’Élon, le Héthien ;
    35 et elles furent une amertume d’esprit pour Isaac et pour Rebecca.

    Notes:
    — v. 4 : ou : seront bénies. — v. 15 : ou : sable ; litt.: poussière.
    — v. 20 : dispute. — v. 21 : opposition, haine. — v. 22 : espaces.
    — v. 28 : serment avec imprécation. — v. 33 : serment.

    ***

    Chapitre 27

    1 Et il arriva, lorsque Isaac fut vieux et que ses yeux furent affaiblis de manière à ne plus
    voir, qu’il appela Ésaü, son fils aîné, et lui dit : Mon fils ! Et il lui dit : Me voici.
    2 Et il dit : Tu vois que je suis vieux ; je ne sais pas le jour de ma mort.
    3 Et maintenant, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc, et sors dans les
    champs, et prends-moi* du gibier ;
    4 et apprête-moi un mets savoureux comme j’aime, et apporte-le-moi, et j’en mangerai,
    afin que mon âme te bénisse avant que je meure.
    5 Et Rebecca entendait Isaac pendant qu’il parlait à Ésaü, son fils. Et Ésaü s’en alla aux
    champs pour prendre du gibier, pour l’apporter.
    6 Et Rebecca parla à Jacob, son fils, disant : Voici, j’ai entendu ton père qui parlait à Ésaü,
    ton frère, disant :
    7 Apporte-moi du gibier, et apprête-moi un mets savoureux, afin que j’en mange, et que je
    te bénisse devant l’Éternel avant ma mort.
    8 Et maintenant, mon fils, écoute ma voix dans ce que je te commanderai.
    9 Va, je te prie, au troupeau, et prends-moi là deux bons chevreaux* ; et j’en apprêterai un
    mets savoureux pour ton père, comme il aime ;
    10 et tu le porteras à ton père, et il mangera, afin qu’il te bénisse avant sa mort.
    11 Et Jacob dit à Rebecca, sa mère : Voici, Ésaü, mon frère, est un homme velu, et moi je
    suis un homme sans poil.
    12 Peut-être que mon père me tâtera, et je passerai à ses yeux pour un trompeur, et je
    ferai venir sur moi la malédiction, et non pas la bénédiction.
    13 Et sa mère lui dit : Que ta malédiction soit sur moi, mon fils ! Seulement, écoute ma
    voix, et va, prends-les-moi.
    14 Et il alla et les prit, et les apporta à sa mère ; et sa mère apprêta un mets savoureux
    comme son père aimait.
    15 Et Rebecca prit les vêtements d’Ésaü, son fils aîné, les habits précieux qu’elle avait
    avec elle dans la maison, et elle en revêtit Jacob, son plus jeune fils ;
    16 et avec les peaux des chevreaux elle recouvrit ses mains, et le nu de son cou.
    17 Et elle mit dans la main de Jacob, son fils, le mets savoureux et le pain qu’elle avait
    préparés.
    18 Et il vint vers son père, et dit : Mon père ! Et il dit : Me voici ; qui es-tu, mon fils ?
    19 Et Jacob dit à son père : Je suis Ésaü, ton premier-né ; j’ai fait comme tu m’as dit :
    Lève-toi, je te prie, assieds-toi, et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse.
    20 Et Isaac dit à son fils : Comment en as-tu trouvé si tôt, mon fils ? Et il dit : Parce que
    l’Éternel, ton Dieu, me l’a fait rencontrer devant moi.
    21 Et Isaac dit à Jacob : Approche, je te prie, et je te tâterai, mon fils, [pour savoir] si tu es
    véritablement mon fils Ésaü, ou non.
    22 Et Jacob s’approcha d’Isaac, son père ; et il le tâta, et dit : La voix est la voix de Jacob ;
    mais les mains sont les mains d’Ésaü.
    23 Et il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient velues comme les mains d’Ésaü,
    son frère ; et il le bénit ;
    24 et il dit : Es-tu vraiment mon fils Ésaü ? Et il dit : Je le suis.
    25 Et il dit : Sers-moi, et que je mange du gibier de mon fils, afin que mon âme te bénisse.
    Et il le servit, et il mangea ; et il lui apporta du vin, et il but.
    26 Et Isaac, son père, lui dit : Approche-toi, je te prie, et baise-moi, mon fils.
    27 Et il s’approcha, et le baisa. Et il sentit l’odeur de ses vêtements, et il le bénit, et dit :
    Regarde, — l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.
    28 Que Dieu te donne de la rosée des cieux et de la graisse de la terre, et une abondance
    de froment et de moût !
    29 Que des peuples te servent, et que des peuplades se prosternent devant toi ! Sois le
    maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Maudit soit qui te
    maudit, et béni, qui te bénit !
    30 Et comme Isaac avait achevé de bénir Jacob, et que Jacob était à peine sorti de devant
    Isaac, son père, il arriva qu’Ésaü, son frère, revint de sa chasse.
    31 Et lui aussi apprêta un mets savoureux, et l’apporta à son père ; et il dit à son père :
    Que mon père se lève, et qu’il mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse.
    32 Et Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu ? Et il dit : Je suis ton fils, ton premier-né, Ésaü.
    33 Alors Isaac fut saisi d’un tremblement très-grand, et il dit : Qui donc est celui qui a pris
    du gibier, et m’en a apporté ? Et j’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni :
    aussi il sera béni.
    34 Lorsque Ésaü entendit les paroles de son père, il jeta un cri très-grand et amer ; et il dit
    à son père : Bénis-moi, moi aussi, mon père !
    35 Et il dit : Ton frère est venu avec ruse et a pris ta bénédiction.
    36 Et il dit : N’est-ce pas qu’on a appelé son nom Jacob ? et il m’a supplanté ces deux
    fois : il a pris mon droit d’aînesse ; et voici, maintenant il a pris ma bénédiction ! Et il dit :
    Ne m’as-tu pas réservé une bénédiction ?
    37 Et Isaac répondit et dit à Ésaü : Voici, je l’ai établi ton maître, et je lui ai donné tous ses
    frères pour serviteurs, et je l’ai sustenté avec du froment et du moût ; que ferai-je donc
    pour toi, mon fils ?
    38 Et Ésaü dit à son père : N’as-tu que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi,
    moi aussi, mon père ! Et Ésaü éleva sa voix et pleura.
    39 Et Isaac, son père, répondit et lui dit : Voici, ton habitation sera en* la graisse de la
    terre et en* la rosée des cieux d’en haut.
    40 Et tu vivras de ton épée, et tu serviras ton frère ; et il arrivera que, lorsque tu seras
    devenu nomade*, tu briseras son joug de dessus ton cou.
    *
    41 Et Ésaü eut Jacob en haine, à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni ; et
    Ésaü dit en son coeur : Les jours du deuil de mon père approchent, et je tuerai Jacob, mon
    frère.
    42 Et on rapporta à Rebecca les paroles d’Ésaü, son fils aîné ; et elle envoya, et appela
    Jacob, son plus jeune fils, et lui dit : Voici, Ésaü, ton frère, se console à ton sujet dans
    l’espoir de te tuer.
    43 Et maintenant, mon fils, écoute ma voix : Lève-toi, fuis chez Laban, mon frère, à
    Charan ;
    44 et tu demeureras avec lui quelques jours, jusqu’à ce que la fureur de ton frère se
    détourne,
    45 jusqu’à ce que la colère de ton frère se détourne de toi et qu’il oublie ce que tu lui as
    fait, et que j’envoie et que je te tire de là. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un
    jour ?
    46 Et Rebecca dit à Isaac : J’ai la vie en aversion à cause des filles de Heth. Si Jacob
    prend une femme d’entre les filles de Heth, comme celles-ci, d’entre les filles du pays, à
    quoi bon pour moi de vivre ?

    Notes:
    — v. 3 : litt.: chasse-moi. — v. 9 : hébreu : chevreaux d’entre les chèvres.
    — v. 39 : selon d’autres : privée de la graisse… et de.
    — v. 40 : ou : lorsque tu te seras acquis la domination.

    ***

    Chapitre 28

    1 Et Isaac appela Jacob, et le bénit, et lui commanda, et lui dit : Tu ne prendras pas de
    femme d’entre les filles de Canaan.
    2 Lève-toi, va à Paddan-Aram, à la maison de Bethuel, père de ta mère, et prends de là
    une femme d’entre les filles de Laban, frère de ta mère.
    3 Et que le *Dieu Tout-puissant* te bénisse, et te fasse fructifier et te multiplie, afin que tu
    deviennes une assemblée de peuples ;
    4 et qu’il te donne la bénédiction d’Abraham, à toi et à ta semence avec toi, afin que tu
    possèdes le pays où tu as séjourné*, lequel Dieu a donné à Abraham.
    5 Et Isaac fit partir Jacob, qui s’en alla à Paddan-Aram, vers Laban, fils de Bethuel,
    l’Araméen, frère de Rebecca, mère de Jacob et d’Ésaü*.
    6 Et Ésaü vit qu’Isaac avait béni Jacob, et l’avait fait partir pour Paddan-Aram pour y
    prendre une femme, et qu’en le bénissant il lui avait commandé, disant : Tu ne prendras
    pas de femme d’entre les filles de Canaan ;
    7 et que Jacob avait écouté son père et sa mère, et s’en était allé à Paddan-Aram ;
    8 alors Ésaü vit que les filles de Canaan étaient mal vues d’Isaac, son père ;
    9 et Ésaü s’en alla vers Ismaël, et prit pour femme, outre les femmes qu’il avait, Mahalath,
    fille d’Ismaël, fils d’Abraham, soeur de Nebaïoth.
    10 Et Jacob sortit de Beër-Shéba, et s’en alla à Charan ;
    11 et il se rencontra en un lieu où il passa la nuit, car le soleil était couché ; et il prit des
    pierres du lieu, et s’en fit un chevet, et se coucha en ce lieu-là.
    12 Et il songea : et voici une échelle dressée sur la terre, et son sommet touchait aux
    cieux ; et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient sur elle.
    13 Et voici, l’Éternel se tenait sur elle, et il dit : Je suis l’Éternel, le Dieu d’Abraham, ton
    père, et le Dieu d’Isaac ; la terre, sur laquelle tu es couché, je te la donnerai, et à ta
    semence ;
    14 et ta semence sera comme la poussière de la terre ; et tu t’étendras à l’occident, et à
    l’orient, et au nord, et au midi ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en
    ta semence.
    15 Et voici, je suis avec toi ; et je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans
    cette terre-ci, car je ne t’abandonnerai pas jusqu’à ce que j’aie fait ce que je t’ai dit.
    16 Et Jacob se réveilla de son sommeil, et il dit : Certainement, l’Éternel est dans ce lieu,
    et moi je ne le savais pas.
    17 Et il eut peur, et dit : Que ce lieu-ci est terrible ! Ce n’est autre chose que la maison de
    Dieu, et c’est ici la porte des cieux !
    18 Et Jacob se leva de bon matin, et prit la pierre dont il avait fait son chevet, et la dressa
    en stèle, et versa de l’huile sur son sommet.
    19 Et il appela le nom de ce lieu-là Béthel* ; mais premièrement le nom de la ville était
    Luz.
    20 Et Jacob fit un voeu, en disant : Si Dieu est avec moi et me garde dans ce chemin où je
    marche, et qu’il me donne du pain à manger et un vêtement pour me vêtir,
    21 et que je retourne en paix à la maison de mon père, l’Éternel sera mon Dieu*.
    22 Et cette pierre que j’ai dressée en stèle sera la maison de Dieu ; et de tout ce que tu
    me donneras, je t’en donnerai la dîme.

    Notes:
    — v. 3 : El-Shaddaï. — v. 4 : litt.: de ton séjournement. — v. 5 : date : A.C. 1761.
    — v. 19 : maison de *Dieu. — v. 21 : litt.: me sera pour Dieu.

    ***

    La Bonne Semence : Heureux au soir de la vie.

    « Genèse 24-25Genèse 29-30 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :