• Genèse 36-38

    Chapitre 36

    1 Et ce sont ici les générations d’Ésaü, qui est Édom.
    2 Ésaü prit ses femmes d’entre les filles de Canaan : Ada, fille d’Élon, le Héthien ; et
    Oholibama, fille d’Ana, fille de Tsibhon, le Hévien ;
    3 et Basmath, fille d’Ismaël, soeur de Nebaïoth.
    4 Et Ada enfanta à Ésaü Éliphaz ; et Basmath enfanta Rehuel.
    5 Et Oholibama enfanta Jehush, et Jahlam, et Coré. Ce sont là les fils d’Ésaü, qui lui
    naquirent dans le pays de Canaan.
    6 Et Ésaü prit ses femmes, et ses fils et ses filles, et toutes les personnes* de sa maison,
    et ses troupeaux, et tout son bétail, et tout le bien qu’il avait acquis dans le pays de
    Canaan, et il s’en alla dans un pays, loin de Jacob, son frère ;
    7 car leur avoir était trop grand pour qu’ils pussent habiter ensemble, et le pays de leur
    séjour ne pouvait les porter à cause de leurs troupeaux.
    8 Et Ésaü habita dans la montagne de Séhir : Ésaü, c’est Édom.
    9 Et ce sont ici les générations d’Ésaü, père d’Édom, dans la montagne de Séhir.
    10 Ce sont ici les noms des fils d’Ésaü : Éliphaz, fils d’Ada, femme d’Ésaü ; Rehuel, fils de
    Basmath, femme d’Ésaü.
    11 — Et les fils d’Éliphaz furent Théman, Omar, Tsepho, et Gahtam, et Kenaz.
    12 Et Thimna fut concubine d’Éliphaz, fils d’Ésaü, et elle enfanta à Éliphaz Amalek. Ce
    sont là les fils d’Ada, femme d’Ésaü.
    13 — Et ce sont ici les fils de Rehuel : Nakhath et Zérakh, Shamma et Mizza. Ceux-là
    furent fils de Basmath, femme d’Ésaü.
    14 — Et ceux-ci furent fils d’Oholibama, fille d’Ana, fille de Tsibhon, femme d’Ésaü : et elle
    enfanta à Ésaü Jehush, et Jahlam, et Coré.
    15 Ce sont ici les chefs* des fils d’Ésaü. Les fils d’Éliphaz, premier-né d’Ésaü : le chef
    Théman, le chef Omar, le chef Tsepho, le chef Kenaz,
    16 le chef Coré, le chef Gahtam, le chef Amalek. Ce sont là les chefs [issus] d’Éliphaz, au
    pays d’Édom. Ce sont là les fils d’Ada.
    17 — Et ce sont ici les fils de Rehuel, fils d’Ésaü : le chef Nakhath, le chef Zérakh, le chef
    Shamma, le chef Mizza. Ce sont là les chefs [issus] de Rehuel, au pays d’Édom. Ce sont
    là les fils de Basmath, femme d’Ésaü.
    18 — Et ce sont ici les fils d’Oholibama, femme d’Ésaü : le chef Jehush, le chef Jahlam, le
    chef Coré. Ce sont là les chefs [issus] d’Oholibama, fille d’Ana, femme d’Ésaü.
    19 — Ce sont là les fils d’Ésaü ; et ce sont là leurs chefs : c’est Édom.
    20 Ce sont ici les fils de Séhir, le Horien, qui habitaient le pays : Lotan, et Shobal, et
    Tsibhon, et Ana,
    21 et Dishon, et Étser, et Dishan. Ce sont là les chefs des Horiens, fils de Séhir, au pays
    d’Édom.
    22 Et les fils de Lotan furent Hori et Hémam ; et la soeur de Lotan, Thimna.
    23 — Et ce sont ici les fils de Shobal : Alvan, et Manakhath, et Ébal, Shepho et Onam.
    24 — Et ce sont ici les fils de Tsibhon : et Aïa et Ana. C’est cet Ana qui trouva les sources
    chaudes* au désert, tandis qu’il paissait les ânes de Tsibhon, son père.
    25 — Et ce sont ici les fils d’Ana : Dishon, et Oholibama, fille d’Ana.
    26 — Et ce sont ici les fils de Dishon* : Hemdan, et Eshban, et Jithran, et Keran.
    27 — Ce sont ici les fils d’Étser : Bilhan, et Zaavan, et Akan.
    28 — Ce sont ici les fils de Dishan : Uts et Aran.
    29 Ce sont ici les chefs des Horiens : le chef Lotan, le chef Shobal, le chef Tsibhon, le chef
    Ana,
    30 le chef Dishon, le chef Étser, le chef Dishan. Ce sont là les chefs des Horiens, selon
    leurs chefs, dans le pays de Séhir.
    31 Et ce sont ici les rois qui régnèrent dans le pays d’Édom, avant qu’un roi régnât sur les
    fils d’Israël.
    32 Béla, fils de Béor, régna en Édom, et le nom de sa ville était Dinhaba.
    33 — Et Béla mourut ; et Jobab, fils de Zérakh, de Botsra, régna à sa place.
    34 — Et Jobab mourut ; et Husham, du pays des Thémanites, régna à sa place.
    35 — Et Husham mourut ; et à sa place régna Hadad, fils de Bedad, qui frappa Madian
    dans les champs de Moab ; et le nom de sa ville était Avith.
    36 — Et Hadad mourut ; et Samla, de Masréka, régna à sa place.
    37 — Et Samla mourut ; et Saül, de Rehoboth sur le fleuve, régna à sa place.
    38 — Et Saül mourut ; et Baal-Hanan, fils d’Acbor, régna à sa place.
    39 — Et Baal-Hanan, fils d’Acbor, mourut ; et Hadar* régna à sa place ; et le nom de sa
    ville était Pahu ; et le nom de sa femme, Mehétabeël, fille de Matred, fille de Mézahab.
    40 Et ce sont ici les noms des chefs d’Ésaü, selon leurs familles, selon leurs lieux, par
    leurs noms : le chef Thimna, le chef Alva, le chef Jetheth,
    41 le chef Oholibama, le chef Éla, le chef Pinon,
    42 le chef Kenaz, le chef Théman, le chef Mibtsar,
    43 le chef Magdiel, le chef Iram. Ce sont là les chefs d’Édom, selon leurs habitations dans
    le pays de leur possession. C’est Ésaü, père d’Édom.

    Notes:
    — v. 6 : litt.: âmes.
    — v. 15 : chef de clan ou de famille.
    — v. 24 : plusieurs lisent : les mulets. — v. 26 : hébreu : Dishan.
    — v. 39 : Hadad (?).

    ***

    Chapitre 37

    1 Et Jacob habita dans le pays où son père avait séjourné, dans le pays de Canaan.
    2 Ce sont ici les générations de Jacob : Joseph, âgé de dix-sept ans, paissait le menu
    bétail avec ses frères, et, [encore] jeune garçon, il était avec* les fils de Bilha et les fils de
    Zilpa, femmes de son père ; et Joseph rapporta à leur père leur mauvaise renommée**.
    3 Et Israël aimait Joseph plus que tous ses fils, parce qu’il était pour lui le fils de sa
    vieillesse, et il lui fit une tunique bigarrée*.
    4 Et ses frères virent que leur père l’aimait plus que tous ses frères ; et ils le haïssaient, et
    ne pouvaient lui parler paisiblement.
    5 Et Joseph songea un songe, et le raconta à ses frères, et ils le haïrent encore
    davantage.
    6 Et il leur dit : Écoutez, je vous prie, ce songe que j’ai songé :
    7 Voici, nous étions à lier des gerbes au milieu des champs ; et voici, ma gerbe se leva, et
    elle se tint debout ; et voici, vos gerbes l’entourèrent, et se prosternèrent devant ma gerbe.
    8 Et ses frères lui dirent : Est-ce que tu dois donc régner sur nous ? Domineras-tu sur
    nous ? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et de ses paroles.
    9 Et il songea encore un autre songe, et le raconta à ses frères. Et il dit : Voici, j’ai encore
    songé un songe ; et voici, le soleil, et la lune, et onze étoiles, se prosternaient devant moi.
    10 Et il le conta à son père et à ses frères. Et son père le reprit, et lui dit : Qu’est-ce que ce
    songe que tu as songé ? Est-ce que moi, et ta mère, et tes frères, nous viendrons nous
    prosterner en terre devant toi ?
    11 Et ses frères furent jaloux de lui ; mais son père gardait cette parole.
    12 Et ses frères allèrent paître le menu bétail de leur père à Sichem.
    13 Et Israël dit à Joseph : Tes frères ne paissent-ils pas [le troupeau] à Sichem ? Viens, et
    je t’enverrai vers eux. Et il lui dit : Me voici.
    14 Et il lui dit : Va, je te prie ; vois si tes frères se portent bien, et si le bétail est en bon
    état, et rapporte-m’en des nouvelles. Et il l’envoya de la vallée de Hébron ; et il vint à
    Sichem.
    15 Et un homme le trouva, et voici, il errait dans les champs. Et l’homme lui demanda,
    disant : Que cherches-tu ?
    16 Et il dit : Je cherche mes frères ; indique-moi, je te prie, où ils paissent [le troupeau].
    17 Et l’homme dit : Ils sont partis d’ici, car j’ai entendu qu’ils disaient : Allons à Dothan. Et
    Joseph alla après ses frères, et il les trouva en Dothan.
    18 Et ils le virent de loin ; et avant qu’il fût proche d’eux, ils complotèrent contre lui pour le
    faire mourir.
    19 Et ils se dirent l’un à l’autre : Le voici, il vient, ce maître songeur* !
    20 Et maintenant, venez, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes, et nous dirons : Une
    mauvaise bête l’a dévoré ; et nous verrons ce que deviendront ses songes.
    21 Et Ruben entendit [cela], et le délivra de leurs mains ; et il dit : Ne le frappons pas à
    mort.
    22 Et Ruben leur dit : Ne versez pas le sang. Jetez-le dans cette citerne qui est dans le
    désert, et ne mettez pas la main sur lui. [C’était] afin de le délivrer de leurs mains, pour le
    faire retourner vers son père.
    23 Et il arriva, lorsque Joseph fut venu auprès de ses frères, qu’ils dépouillèrent Joseph de
    sa tunique, de la tunique bigarrée qui était sur lui ;
    24 et ils le prirent et le jetèrent dans la citerne ; or la citerne était vide : il n’y avait point
    d’eau dedans.
    25 Et ils s’assirent pour manger le pain ; et ils levèrent les yeux et regardèrent, et voici,
    une caravane d’Ismaélites venait de Galaad ; et leurs chameaux portaient des épices, du
    baume, et de la myrrhe, qu’ils allaient porter en Égypte.
    26 Et Juda dit à ses frères : Quel profit aurons-nous à tuer notre frère et à cacher son
    sang ?
    27 Venez, vendons-le aux Ismaélites ; et que notre main ne soit pas sur lui ; car il est notre
    frère, notre chair. Et ses frères l’écoutèrent.
    28 Et les hommes madianites, des marchands, passèrent. Et ils tirèrent Joseph de la
    citerne et le firent remonter ; et ils vendirent Joseph pour vingt pièces d’argent aux
    Ismaélites ; et ceux-ci emmenèrent Joseph en Égypte.
    29 Et Ruben retourna à la citerne ; et voici, Joseph n’était pas dans la citerne ;
    30 et il déchira ses vêtements, et retourna vers ses frères, et dit : L’enfant n’y est pas, et
    moi, où irai-je ?
    31 Et ils prirent la tunique de Joseph, et tuèrent un bouc*, et plongèrent la tunique dans le
    sang ;
    32 et ils envoyèrent la tunique bigarrée, et la firent parvenir à leur père, et dirent : Nous
    avons trouvé ceci ; reconnais si c’est la tunique de ton fils, ou non.
    33 Et il la reconnut, et dit : C’est la tunique de mon fils ; une mauvaise bête l’a dévoré :
    Joseph a certainement été déchiré !
    34 Et Jacob déchira ses vêtements, et mit un sac sur ses reins, et mena deuil sur son fils
    plusieurs jours.
    35 Et tous ses fils se levèrent, et toutes ses filles, pour le consoler ; mais il refusa de se
    consoler, et dit : Certainement je descendrai, menant deuil, vers mon fils, au shéol*. Et son
    père le pleura.
    36 Et les Madianites le vendirent en Égypte à Potiphar, officier* du Pharaon**, chef des
    gardes.

    Notes:
    — v. 2* : ou : et il servait avec. — v. 2** : selon d’autres : mauvais propos. — v. 3 : ou : tunique à manches.
    — v. 19 : litt.: maître des songes.
    — v. 31 : hébreu : bouc de chèvres : ici et ailleurs, souvent.
    — v. 35 : expression très vague pour désigner le séjour des âmes séparées du corps.
    — v. 36* : ou : homme de cour. — v. 36** : titre des rois d’Égypte.

    ***

    Chapitre 38

    1 Et il arriva, dans ce temps-là, que Juda descendit d’auprès de ses frères, et se retira
    vers un homme adullamite, nommé Hira.
    2 Et Juda y vit la fille d’un homme cananéen, et son nom était Shua ; et il la prit, et vint
    vers elle.
    3 Et elle conçut, et enfanta un fils, et on appela son nom Er.
    4 Et elle conçut encore, et enfanta un fils, et elle appela son nom Onan.
    5 Et elle enfanta encore un fils, et elle appela son nom Shéla. Et [Juda] était à Kezib
    quand elle l’enfanta.
    6 Et Juda prit pour Er, son premier-né, une femme qui se nommait Tamar.
    7 Et Er, premier-né de Juda, était méchant aux yeux de l’Éternel, et l’Éternel le fit mourir.
    8 Et Juda dit à Onan : Va vers la femme de ton frère, et remplis envers elle le devoir de
    beau-frère, et suscite de la semence à ton frère.
    9 Et Onan savait que la semence ne serait pas à lui ; et il arriva que lorsqu’il entra vers la
    femme de son frère, il perdit sur la terre, pour ne pas donner de semence à son frère.
    10 Et ce qu’il faisait fut mauvais aux yeux de l’Éternel, et il le fit mourir aussi.
    11 Et Juda dit à Tamar sa belle-fille : Demeure veuve dans la maison de ton père, jusqu’à
    ce que Shéla, mon fils, soit devenu grand ; car il dit : De peur qu’il ne meure, lui aussi,
    comme ses frères. Et Tamar s’en alla, et demeura dans la maison de son père.
    12 Et les jours se multiplièrent, et la fille de Shua, femme de Juda, mourut ; et Juda se
    consola, et monta à Thimna, lui et Hira, l’Adullamite, son ami, vers les tondeurs de son
    troupeau.
    13 Et on l’annonça à Tamar, en disant : Voici, ton beau-père monte à Thimna pour tondre
    son troupeau.
    14 Et elle ôta de dessus elle les vêtements de son veuvage, et se couvrit d’un voile, et
    s’enveloppa, et s’assit à l’entrée d’Énaïm, qui était sur le chemin de Thimna ; car elle
    voyait que Shéla était devenu grand, et qu’elle ne lui était pas donnée pour femme.
    15 Et Juda la vit, et la tint pour une prostituée, car elle avait couvert son visage.
    16 Et il se détourna vers elle, dans le chemin, et dit : Permets, je te prie, que je vienne
    vers toi. Car il ne savait pas que ce fût sa belle-fille. Et elle dit : Que me donneras-tu, afin
    que tu viennes vers moi ?
    17 Et il dit : J’enverrai un chevreau du troupeau. Et elle dit : [Me] donneras-tu un gage,
    jusqu’à ce que tu l’envoies ?
    18 Et il dit : Quel gage te donnerai-je ? Et elle dit : Ton cachet, et ton cordon, et ton bâton
    qui est en ta main. Et il [les] lui donna ; et il vint vers elle, et elle conçut de lui.
    19 Et elle se leva et s’en alla, et ôta son voile de dessus elle, et revêtit les vêtements de
    son veuvage.
    20 Et Juda envoya le chevreau par la main de son ami, l’Adullamite, pour recevoir le gage
    de la main de la femme ; mais il ne la trouva pas.
    21 Et il interrogea les hommes du lieu, disant : Où est cette prostituée* qui était à Énaïm,
    sur le chemin ? Et ils dirent : Il n’y a pas eu ici de prostituée*.
    22 Et il retourna vers Juda, et dit : Je ne l’ai pas trouvée, et aussi les gens du lieu m’ont
    dit : Il n’y a pas eu ici de prostituée*.
    23 Et Juda dit : Qu’elle prenne le [gage] pour elle, de peur que nous ne soyons en mépris.
    Voici, j’ai envoyé ce chevreau, et toi tu ne l’as pas trouvée.
    24 Et il arriva, environ trois mois après, qu’on informa Juda, en disant : Tamar, ta belle-fille,
    s’est prostituée, et voici, elle est même enceinte par la prostitution. Et Juda dit : Faites-la
    sortir, et qu’elle soit brûlée.
    25 Comme on la faisait sortir, elle envoya vers son beau-père, disant : C’est de l’homme à
    qui appartiennent ces choses que je suis enceinte. Et elle dit : Reconnais, je te prie, à qui
    est ce cachet, et ce cordon, et ce bâton.
    26 Et Juda [les] reconnut, et dit : Elle est plus juste que moi ; parce que je ne l’ai pas
    donnée à Shéla, mon fils. Et il ne la connut plus.
    27 Et il arriva, au temps où elle enfanta, que voici, des jumeaux étaient dans son ventre ;
    28 et il arriva, comme elle enfantait, que [l’un d’eux] tendit la main ; et la sage-femme la
    prit, et lia sur sa main un fil écarlate, en disant : Celui-ci sort le premier.
    29 Et il arriva, comme il retira sa main, que voici, son frère sortit ; et elle dit : Quelle brèche
    tu as faite ! La brèche est sur toi. Et on appela son nom Pérets*.
    30 Et ensuite sortit son frère, sur la main duquel était le fil écarlate ; et on appela son nom
    Zérakh*.

    Notes:
    — v. 21, 22 : ici, proprement : [femme] consacrée [à la prostitution pour le culte d’Ashtaroth].
    — v. 29 : brèche. — v. 30 : lever (Ésaïe 60:3).

    ***

    La Bonne Semence : Témoignage d'un biophysicien

    « Genèse 33-35Genèse 39-41 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :