• Genèse 42-43

    Chapitre 42

    1 Et Jacob vit qu’il y avait du blé en Égypte ; et Jacob dit à ses fils : Pourquoi vous
    regardez-vous les uns les autres ?
    2 Et il dit : Voici, j’ai appris qu’il y a du blé en Égypte ; descendez-y, et achetez-nous-en là,
    afin que nous vivions, et que nous ne mourions pas.
    3 Et dix frères de Joseph descendirent pour acheter du blé en Égypte ;
    4 mais Jacob n’envoya pas Benjamin, le frère de Joseph, avec ses frères, car il disait : De
    peur qu’un accident ne lui arrive !
    5 Et les fils d’Israël allèrent pour acheter du blé, parmi ceux qui allaient ; car la famine était
    dans le pays de Canaan.
    6 Et Joseph était gouverneur du pays ; il vendait le blé à tout le peuple du pays*. Et les
    frères de Joseph vinrent, et se prosternèrent devant lui la face contre terre.
    7 Et Joseph vit ses frères, et les reconnut ; et il fit l’étranger vis-à-vis d’eux, et leur parla
    durement, et leur dit : D’où venez-vous ? Et ils dirent : Du pays de Canaan, pour acheter
    des vivres.
    8 Et Joseph reconnut ses frères ; et eux ne le reconnurent pas.
    9 Et Joseph se souvint des songes qu’il avait songés à leur sujet, et il leur dit : Vous êtes
    des espions ; c’est pour voir les lieux ouverts* du pays que vous êtes venus.
    10 Et ils lui dirent : Non, mon seigneur ; mais tes serviteurs sont venus pour acheter des
    vivres.
    11 Nous sommes tous fils d’un seul homme ; nous sommes d’honnêtes gens ; tes
    serviteurs ne sont pas des espions.
    12 Et il leur dit : Non ; mais vous êtes venus pour voir les lieux ouverts du pays.
    13 Et ils dirent : Tes serviteurs étaient douze frères ; nous sommes fils d’un seul homme,
    au pays de Canaan ; et voici, le plus jeune est aujourd’hui avec notre père, et l’un n’est
    plus.
    14 Et Joseph leur dit : C’est ce que je vous disais, en disant : Vous êtes des espions.
    15 Par ceci vous serez mis à l’épreuve : Vie du Pharaon ! si vous sortez d’ici, à moins que
    votre jeune frère ne vienne ici !
    16 Envoyez l’un de vous, et qu’il aille chercher votre frère ; et vous, vous serez liés, et vos
    paroles seront mises à l’épreuve, [pour voir] si la vérité est avec vous : sinon, vie du
    Pharaon ! certainement vous êtes des espions.
    17 Et il les fit mettre ensemble sous garde pendant trois jours.
    18 Et, le troisième jour, Joseph leur dit : Faites ceci, et vous vivrez ; moi je crains Dieu.
    19 Si vous êtes d’honnêtes gens, l’un de vous, qui êtes frères, sera lié dans la maison ou
    vous avez été sous garde ; et vous, allez, emportez du blé pour la faim de vos maisons ;
    20 et amenez-moi le plus jeune de vos frères, et vos paroles se trouveront vraies ; et vous
    ne mourrez pas. Et ils firent ainsi.
    21 Et ils se dirent l’un à l’autre : Certainement nous sommes coupables à l’égard de notre
    frère ; car nous avons vu la détresse de son âme quand il nous demandait grâce, et nous
    ne l’avons pas écouté ; c’est pourquoi cette détresse est venue sur nous.
    22 Et Ruben leur répondit, disant : Ne vous ai-je pas parlé, disant : Ne péchez pas contre
    l’enfant ? Mais vous n’avez pas écouté ; et aussi, voici, son sang est redemandé.
    23 Et ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il y avait entre eux un interprète.
    24 Et il se détourna d’auprès d’eux, et pleura ; et il revint vers eux, et leur parla, et prit
    d’avec eux Siméon, et le lia devant leurs yeux.
    25 Et Joseph commanda de remplir de blé leurs sacs*, et de leur remettre leur argent à
    chacun dans son sac, et de leur donner des provisions pour le chemin ; et on leur fit ainsi.
    26 Et ils chargèrent leur blé sur leurs ânes, et s’en allèrent de là.
    27 Et l’un [d’eux] ouvrit son sac pour donner à manger à son âne, dans le caravansérail, et
    il vit son argent, et voici, il était à l’ouverture de son sac.
    28 Et il dit à ses frères : Mon argent m’a été rendu ; et même, le voici dans mon sac ! Et le
    coeur leur manqua, et ils furent saisis de peur, se disant l’un à l’autre : Qu’est-ce que Dieu
    nous a fait ?
    29 Et ils vinrent vers Jacob, leur père, au pays de Canaan, et ils lui racontèrent tout ce qui
    leur était arrivé, disant :
    30 L’homme, le seigneur du pays, nous a parlé durement, et nous a traités comme des
    espions du pays ;
    31 et nous lui avons dit : Nous sommes d’honnêtes gens, nous ne sommes pas des
    espions.
    32 Nous étions douze frères, fils de notre père : l’un n’est plus, et le plus jeune est
    aujourd’hui avec notre père au pays de Canaan.
    33 Et l’homme, le seigneur du pays, nous a dit : À ceci je connaîtrai que vous êtes
    d’honnêtes gens : Laissez auprès de moi l’un de vos frères, et prenez [du blé] pour la faim
    de vos maisons, et allez-vous-en.
    34 Et amenez-moi votre plus jeune frère, et je connaîtrai que vous n’êtes pas des espions,
    mais que vous êtes d’honnêtes gens : je vous donnerai votre frère, et vous trafiquerez
    dans le pays.
    35 Et il arriva, comme ils vidaient leurs sacs, que voici, chacun avait son paquet d’argent
    dans son sac ; et ils virent, eux et leur père, leurs paquets d’argent, et ils eurent peur.
    36 Et Jacob, leur père, leur dit : Vous m’avez privé d’enfants : Joseph n’est plus, et
    Siméon n’est plus, et vous voulez prendre Benjamin ! Toutes ces choses sont contre moi.
    37 Et Ruben parla à son père, disant : Tu feras mourir mes deux fils si je ne te le ramène ;
    remets-le entre mes mains, et je te le ramènerai.
    38 Mais il dit : Mon fils ne descendra pas avec vous ; car son frère est mort, et lui seul est
    resté ; si quelque accident lui arrivait dans le chemin où vous allez, vous feriez descendre
    mes cheveux blancs avec douleur au shéol*.

    Notes:
    — v. 6 : ou : tous les peuples de la terre.
    — v. 9 : litt.: la nudité.
    — v. 25 : ou : ustensiles, vases ; ailleurs : effets, ici et 43:11.
    — v. 38 : expression très-vague pour désigner le séjour des âmes séparées du corps.

    ***

    Chapitre 43

    1 Et la famine pesait sur le pays.
    2 Et il arriva, lorsqu’ils eurent achevé de manger le blé qu’ils avaient apporté d’Égypte,
    que leur père leur dit : Retournez, achetez-nous un peu de vivres.
    3 Et Juda lui parla, disant : Cet homme nous a expressément protesté, disant : Vous ne
    verrez pas ma face, à moins que votre frère ne soit avec vous.
    4 Si tu envoies notre frère avec nous, nous descendrons, et nous t’achèterons des vivres ;
    5 mais si tu ne l’envoies pas, nous ne descendrons pas ; car l’homme nous a dit : Vous ne
    verrez pas ma face, à moins que votre frère ne soit avec vous.
    6 Et Israël dit : Pourquoi m’avez-vous fait le tort de déclarer à l’homme que vous aviez
    encore un frère ?
    7 Et ils dirent : L’homme s’est soigneusement enquis de nous et de notre parenté, disant :
    Votre père vit-il encore ? Avez-vous [encore] un frère ? Et nous l’avons informé selon la
    teneur de ces paroles. Pouvions-nous donc savoir qu’il dirait : Faites descendre votre
    frère ?
    8 Et Juda dit à Israël, son père : Envoie le jeune homme avec moi, et nous nous lèverons
    et nous irons, et nous vivrons et ne mourrons pas, ni nous, ni toi, ni nos petits enfants.
    9 Moi, je réponds de lui ; tu le redemanderas de ma main. Si je ne te le ramène, et si je ne
    le présente devant ta face, je serai tous mes* jours coupable envers toi.
    10 Car si nous n’avions pas tardé, certes nous serions déjà revenus deux fois.
    11 Et Israël, leur père, leur dit : Eh bien, s’il en est ainsi, faites ceci : Prenez dans vos
    vases des meilleurs produits du pays, et portez à l’homme un présent : un peu de baume
    et un peu de miel, des épices et de la myrrhe, des pistaches et des amandes.
    12 Et prenez d’autre argent dans vos mains ; et l’argent qui a été remis à l’ouverture de
    vos sacs, reportez-le dans vos mains ; peut-être était-ce une erreur.
    13 Et prenez votre frère, et levez-vous, retournez vers l’homme ;
    14 et le *Dieu Tout-puissant* vous fasse trouver compassion devant l’homme, afin qu’il
    renvoie** votre autre frère, et Benjamin ! Et moi, si je suis privé d’enfants, j’en serai privé.
    15 Et les hommes prirent ce présent ; et ils prirent double argent dans leurs mains, et
    Benjamin, et ils se levèrent, et descendirent en Égypte ; et ils se tinrent devant Joseph.
    16 Et Joseph vit Benjamin avec eux ; et il dit à celui qui était [préposé] sur sa maison :
    Mène ces hommes dans la maison, et tue, et apprête ; car ces hommes mangeront avec
    moi à midi.
    17 Et l’homme fit comme Joseph avait dit, et il* amena les hommes dans la maison de
    Joseph.
    18 Et les hommes eurent peur de ce qu’on les menait dans la maison de Joseph, et ils
    dirent : C’est à cause de l’argent qui fut remis dans nos sacs au commencement, que
    nous sommes emmenés, pour qu’on se jette sur nous, et pour qu’on tombe sur nous, et
    pour qu’on nous prenne comme serviteurs, avec nos ânes.
    19 Et ils s’approchèrent de l’homme qui était [préposé] sur la maison de Joseph, et lui
    parlèrent à l’entrée de la maison,
    20 et dirent : Ah, mon seigneur ! nous sommes descendus au commencement pour
    acheter des vivres ;
    21 et il est arrivé, lorsque nous fûmes venus au caravansérail, que nous avons ouvert nos
    sacs, et voici, l’argent de chacun était à l’ouverture de son sac, notre argent selon son
    poids ; et nous l’avons rapporté dans nos mains.
    22 Et nous avons apporté d’autre argent dans nos mains pour acheter des vivres ; nous
    ne savons pas qui a mis notre argent dans nos sacs.
    23 Et il dit : Paix vous soit, ne craignez pas. C’est votre Dieu et le Dieu de votre père qui
    vous a donné un trésor dans vos sacs ; votre argent m’est parvenu. Et il fit sortir Siméon
    vers eux.
    24 Et l’homme introduisit ces hommes dans la maison de Joseph, et leur donna de l’eau,
    et ils lavèrent leurs pieds ; et il donna du fourrage à leurs ânes.
    25 Et ils préparèrent le présent pour l’arrivée de Joseph à midi, car ils avaient entendu
    qu’ils mangeraient là le pain.
    26 Et Joseph vint à la maison, et ils lui apportèrent dans la maison le présent qui était
    dans leurs mains, et se prosternèrent devant lui contre terre.
    27 Et il leur demanda s’ils étaient bien, et il dit : Votre père, le vieillard dont vous m’avez
    parlé, est-il bien ? vit-il encore ?
    28 Et ils dirent : Ton serviteur, notre père, est bien ; il vit encore. Et ils s’inclinèrent et se
    prosternèrent.
    29 Et il leva les yeux, et vit Benjamin, son frère, fils de sa mère, et dit : Est-ce là votre plus
    jeune frère dont vous m’avez parlé ? Et il dit : Dieu te fasse grâce, mon fils !
    30 Et Joseph se hâta, car ses entrailles s’étaient émues envers son frère, et il cherchait
    [où] pleurer ; et il entra dans sa chambre, et y pleura.
    31 Puis il se lava le visage, et sortit ; et il se contint, et dit : Servez le pain.
    32 Et on le servit, lui à part, et eux à part, et les Égyptiens qui mangeaient avec lui, à part :
    car les Égyptiens ne pouvaient manger le pain avec les Hébreux ; car c’est une
    abomination pour les Égyptiens.
    33 Et ils s’assirent devant lui, le premier-né selon son droit d’aînesse, et le plus jeune
    selon sa jeunesse ; et ces hommes s’étonnaient entre eux.
    34 Et il leur fit porter des mets de devant lui ; et la portion de Benjamin était cinq fois plus
    grande que les portions d’eux tous ; et ils burent, et firent bonne chère avec lui.

    Notes:
    — v. 9 : litt.: les.
    — v. 14* : El-Shaddaï. — v. 14** : litt.: vous renvoie.
    — v. 17 : hébreu : et l’homme.

    ***

    La Bonne Semence : Sommes-nous là par hasard ?

    « Genèse 39-41Genèse 44-46 »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :